Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bridgestone promet de faire le maximum pour les ouvriers de Béthune
Reuters17/09/2020 à 11:09

BRIDGESTONE PROMET DE FAIRE LE MAXIMUM POUR LES OUVRIERS DE BÉTHUNE

PARIS (Reuters) - Bridgestone a promis jeudi de tout faire pour minimiser les conséquences sociales de son projet de fermeture de l'usine de Béthune (Pas-de-Calais), que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a jugé "révoltant".

"Nous souhaitons avoir des discussions sincères et attentives (avec les représentants du personnel). Nous voulons faire tout notre possible pour limiter les conséquences pour la collectivité locale", a déclaré Fusamaro Iijima, porte-parole du fabricant japonais de pneumatiques, interrogé par Reuters.

Bruno Le Maire s'était auparavant indigné de ce projet de fermeture, que le groupe a justifié en invoquant la faiblesse de la demande et la forte concurrence.

"Bridgestone a pris une décision révoltante, avec des méthodes révoltantes et des conséquences révoltantes", a-t-il déclaré sur CNews.

"Nous allons nous battre (...) pour voir si on peut développer une autre activité avec des pneus plus larges que ceux qui sont produits actuellement sur le site de Béthune et, si nous n'arrivons pas à cette solution-là, pour trouver des solutions de réindustrialisation du site afin qu'il y ait pour chaque ouvrier de Bridgestone une solution acceptable", a ajouté Bruno Le Maire.

Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, a quant a lui promis que "Bridgestone aura à rendre des comptes". 

"C'est un acte qui manque singulièrement de forme, parce que quand vous prenez des mesures aussi radicales pour plus de 800 salariés, pour plus de 200 intérimaires, vous allez a minima leur annoncer et le préparer, et aussi expliquer ce que vous avez prévu comme solution alternative, comme éventuellement projet de reprise", a-t-il déclaré au micro de RTL.

L'usine de Béthune, mise en service en 1961 et d'une capacité de production d'environ 17.000 pneus par jour, emploie 863 personnes.

(Jean-Philippe Lefief, avec Kiyoshi Takenaka à Tokyo)

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • missiles
    17 septembre12:33

    Boycotons Brigestone en France. Il ont reçu des subventions, on se demande bien pourquoi ? D'autre part, cela fera plus de travail pour Michelin.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer