1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Benjamin Griveaux aurait beaucoup à apprendre de Vesoul »
Le Point18/07/2019 à 07:05

« Ce n'est pas forcément facile le tricot, il y a des points compliqués à faire », s'amuse-t-on à la mairie de Vesoul. Dans la plus grande ville de Haute-Saône, on préfère prendre avec humour les propos de Benjamin Griveaux. Les municipales à Paris « c'est pas la cantonale de Vesoul ! Vous croyez quoi, qu'on tricote ? » a lâché en privé, entre deux amabilités à destination de ses concurrents, le candidat LREM pour la capitale.« Les cantonales à Vesoul, c'est pas si facile que ça », répond au Point Alain Chrétien, maire (LR) de Vesoul et ancien conseiller général de Haute-Saône. Amusé par les propos de l'ancien porte-parole du gouvernement, qu'il préfère prendre au second degré, il se félicite que, au moins, cela fasse parler de Vesoul. « Avant on avait Jacques Brel qui parlait de nous, maintenant Benjamin Griveaux, quel honneur ! »Lire aussi EXCLUSIF. Benjamin Griveaux et les « abrutis »Sylvie Manière et Thomas Oudot (LR) sont élus au conseil départemental de Haute-Saône. La cantonale de Vesoul, ils l'ont faite. Ont-ils tricoté ? « Non ! » s'exclament-ils en c?ur, joints par Le Point. « On a mené une belle campagne de terrain en 2015, se souvient Thomas Oudot. Il aurait beaucoup de choses à apprendre d'une campagne à Vesoul. »Et sa colistière d'enfoncer le clou : « Toute élection mérite le respect, parce que ce sont les citoyens qui décident à la fin. » Les deux élus préfèrent tout de même...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • janaliz
    18 juillet07:52

    Imbu de sa personne, très limité, prétentieux au possible, et de plus incompétent ! Toutes les qualités, ce roitelet de pacotille. Et c'est ça qui est investi ! Bonjour l'angoisse !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer