Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ArcelorMittal étudie une fusion avec Cleveland-Cliffs aux Etats-Unis
Reuters28/09/2020 à 07:38

ARCELORMITTAL ÉTUDIE UNE FUSION AVEC CLEVELAND-CLIFFS AUX ETATS-UNIS

ARCELORMITTAL ÉTUDIE UNE FUSION AVEC CLEVELAND-CLIFFS AUX ETATS-UNIS

par Greg Roumeliotis

(Reuters) - ArcelorMittal SA, premier sidérurgiste mondial, étudie un accord de fusion de ses activités américaines avec Cleveland-Cliffs Inc, le plus grand producteur américain de pellets de minerai de fer, ont déclaré dimanche des sources proches du dossier.

Cette fusion constituerait un nouveau mouvement de consolidation et diversification des activités des sidérurgistes, réduisant leur dépendance aux fluctuations de la demande.

Elle interviendrait après l'acquisition par Cleveland-Cliffs de la société AK Steel, un fabricant américain d'aciers au carbone laminés à plat, y compris d'acier inoxydable, pour 3 milliards de dollars, dette comprise, en mars dernier.

L'opération pourrait entraîner la fusion des actifs américains d'ArcelorMittal, d'une valeur comprise entre 2 et 3 milliards de dollars, avec Cleveland-Cliffs, a déclaré l'une des sources.

Elle constituerait un changement majeur pour Cleveland-Cliffs, dont la capitalisation boursière s'élève à 2,3 milliards de dollars et la dette totale à long terme à fin de juin à 4,5 milliards.

Il n'y a aucune certitude que les négociations aboutiront à un accord, selon les sources. Si elles s'avéraient fructueuses, un accord pourrait être annoncé dans les prochains jours, a ajouté l'une des sources.

Les sources ont requis l'anonymat car l'opération est confidentielle. ArcelorMittal et Cleveland-Cliffs n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Les activités américaines d'ArcelorMittal, qui est basé au Luxembourg, comptent plus de 18.000 employés et 25 installations dont des mines, des installations de fabrication d'acier et des opérations de finition, selon le site internet de la société.

Basée à Cleveland, Cleveland-Cliffs emploie pour sa part quelque 11.000 personnes dans des activités minières et de fabrication d'acier aux États-Unis et au Canada.

ArcelorMittal a annoncé l'année dernière son objectif de céder 2 milliards de dollars d'actifs d'ici mi-2021 pour réduire sa dette. En décembre, il a accepté de vendre une participation de 50% dans son activité de transport maritime et a vendu sa participation dans le sidérurgiste brésilien Gerdau.

Après avoir acquis AK Steel, qui tirait 66% de son chiffre d'affaires en 2019 du marché automobile, Cleveland-Cliffs a connu une baisse de la demande de ses clients constructeurs automobiles, qui ont été obligés d'arrêter temporairement la production plus tôt cette année en raison du coronavirus.

(Version française Benjamin Mallet)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    28 septembre10:27

    Quand on pense qu'Arcelor était un fleuron français...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer