Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Affaire Bismuth : les critiques acerbes de l'Inspection contre le PNF
Le Point15/09/2020 à 14:12

Une enquête trop longue, sans aucun acte d'investigation pendant des années ; un fonctionnement interne qui laisse à désirer ; un « manque de rigueur » ; une compétence difficile à justifier ; de nombreuses erreurs matérielles ; un suivi de l'enquête aléatoire et un « déficit de remontées d'informations ». Il faut savoir lire entre les lignes ce copieux rapport de 129 pages, dont la version définitive a été adressée à la Chancellerie ce mardi 15 septembre. Une inspection avait été diligentée à la demande de Nicole Belloubet, après que Le Point, en juin dernier, avait révélé qu'en marge des investigations pilotées par deux juges d'instruction visant Nicolas Sarkozy et son avocat, Me Thierry Herzog, sur des soupçons de corruption, une enquête parallèle avait été menée dans le plus grand secret par le Parquet national financier (PNF).

Objectif : trouver une taupe dans l'appareil judiciaire français, à même d'informer l'ancien président de la République sur des procédures judiciaires en cours. Les factures de téléphone détaillées (fadettes) des cabinets d'avocats Dupond-Moretti, Temime, Lussan, Canu-Bernard, Haïk ou encore Veil-Jourde ont été épluchées, et quelques-uns des pénalistes les plus renommés de France, géolocalisés.

Un rapport très attendu

Les enquêteurs ont obtenu, sur une période donnée, la liste de tous les appels entrants et sortants des numéros

... Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer