Y-a-t-il trop de fonctionnaires en France ? (VIDEO)

le
37

Dans une interview au Monde, Nicolas Sarkozy défend le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux dans l'ensemble de la fonction publique. Objectif : supprimer 300.000 postes en 5 ans. Est-ce souhaitable ? Faisable ? Les points de vue de Romaric Godin, rédacteur en chef adjoint à La Tribune et Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE, membre des Economistes atterrés. Ecorama du 10 mars 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6362897 le mercredi 16 mar 2016 à 19:37

    - Tocqueville en parle en 1830... 5 fois trop de fonctionnaires...deja...a l epoque...Ingenieur debutant en 1995: 12 000 FrsIngenieur debutant en 2013: 2 000 eurosConclusion: Pendant que le pouvoir d achat des fonctionnaires a progresse de 30% en 18 ans celui du prive a progresse de ... 0...Vive l egalite, vive la republic, vive la france...

  • M1945416 le vendredi 11 mar 2016 à 14:04

    M166 , venez chez nous , dans le privé, on en reparlera … oui j'ai des fonctionnaires comme amis, et dans le voisinage… une retraité depuis l'âge de 50 ans (3 enfants , 15 ans de travail , 20 000 euros de prime de départ 40 ans de retraite si tout va bien … ) , le sncf 55 ans retraités, ext oui oui j'en connait

  • roux.g le vendredi 11 mar 2016 à 14:04

    C'est hallucinant : beaucoup de commentaires ne tiennent pas compte de ce qui est dit dans cette interview, ne serait-ce que pour le critiquer. La majorité des forumeurs ne l'a sans doute pas écoutée, ou pas comprise (???). On dirait que vous vivez en vase clos, avec vos petites idées toutes faites, sans écouter ce qui peut être dit et qui pourrait déranger votre confort intellectuel fait de grande paresse

  • j.barbe6 le vendredi 11 mar 2016 à 12:01

    La réalité du monde du travail est infiniment différente de celui qu'oppose le fonctionnaire : la grande entreprise des années 70. Maintenant il y a précarité, et obligation de se renouveler et d'inventer pour ne pas disparaitre.Et pendant ce temps le fonctionnaire : zero risque, retraite jackpot, taux 0, AFT... aux frais du privé précarisé.Et pour défendre ses priviléges il utilise des exemples larmoyants. Ridicule.

  • M1668298 le vendredi 11 mar 2016 à 11:55

    C'est facile pour certains de tirer sur l'ambulance, vous êtes bien contents de trouver les fonctionnaires quand vous avez besoin d'eux. Allez donc vivre dans des pays ou la corruption est la règle. Les avantages sociaux des fonctionnaires ne sont rien en rapport de ceux des grandes entreprises, salaires primes, rtt, mutuelles payées, comités d'entreprises. Le coût du personnel est alors bien supérieur à celui d'un fonctionnaire de base.

  • M1668298 le vendredi 11 mar 2016 à 11:50

    Je me demande si beaucoup des commentateurs ont bien écouté cet interview. Beaucoup de hargne contre les fonctionnaires, jalousie ? Pourtant combien d'entre vous en ont dans leur entourage proche.... Il y a certainement trop de dirigeants dans les fonctionnaires en proportion des exécutants. Mais ne pas être débordé au travail est loin d'être l'apanage du secteur public. Combien d'employés du secteur privé ont des métiers qui sont loin d'être stressants..

  • j.barbe6 le vendredi 11 mar 2016 à 11:03

    Pour les emplois marchands on est au même nombre qu'il y a 10 ans alors que la population active a bien progressé. Evidemment la fonction publique a progressé (forte augmentation des territoriaux).Le probléme de la France est là cette pompe à fric gigantesque avec ces priviléges reposant sur l'hyperfiscalité et le déficit (dette).

  • calippe3 le vendredi 11 mar 2016 à 10:50

    il faudrait également une meilleure gestion , quantifier et qualifier , du matériel adapté , une meilleure répartition des postes , pas assez de policiers mais trop de bureaucrates

  • calippe3 le vendredi 11 mar 2016 à 10:45

    il faudrait d'abord qu'il y ait plus de clarté sur la masse de travail. de chacun mais comme ils sont tous solidaire pour ne pas dire la vérité ....... comme embaucher des jeunes pendant les vacances et regarder des cassettes vidéo ou ne rien avoir à faire est-ce pas normal ....ceux sont des .témoignages de jeunes et nos impôts alors stop.... des travaux peuvent être faits par le privé

  • M2941863 le vendredi 11 mar 2016 à 10:17

    C'est évident que oui il y en a beaucoup trop derrière les bureaux ou les démarches pourraient être simplifiées en utilisant internet. Par contre, renforcer le personnel dans les hopitaux, dans la police.