Scandale des voitures truquées Volkswagen : "Ca ne fera pas fléchir le groupe" selon Hervé Morin, député UDI de l'Eure et ancien ministre de la Défense(VIDEO)

le
4

Hervé Morin réagit à l'actualité politique et économique : affaire des voitures truquées de Volkswagen, bilan du CICE, colère des maires, accueil des migrants, élections régionales en Normandie, élection présidentielle de 2017. Ecorama du 22 septembre, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pascalcs le mercredi 23 sept 2015 à 13:11

    Il y a 20 ans, Audi était très loin d'être une marque anonyme. M. Morin autorité en histoire automobile.

  • pascalcs le mercredi 23 sept 2015 à 13:10

    Et le journaliste qui n'a toujours pas compris que c'est de NOx que l'on parle et non d'anodin CO2.

  • pascalcs le mercredi 23 sept 2015 à 13:08

    VW est à l'industrie Allemande (et Européenne) ce que BNP est à la finance. Un élément systémique. Même s'il y a fort à parier que les TDI sont, en Europe, truqués comme aux US (les normes ne sont pas si différentes entre les 2 zones), l'affaire sera étouffée du mieux en Europe. Voilà pourquoi Mme Merkel monte immédiatement au créneau. Les pressions pour que l'Europe n'aille pas vite sur le sujet seront intenses. Sapin, en bon suiveur d'ordre a déjà commencé à brouiller les pistes à cet effet.

  • MatnoiAr le mercredi 23 sept 2015 à 11:20

    Lol si 2 posts ,du coup au moins 50 % est interéssé par l'intervention de Monsieur Hervé Morin