Référendum Brexit : les premiers résultats officiels n'arriveront que dans la nuit de vendredi

le , mis à jour le
8

Dans quelques heures, le sort du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne sera scellé.
Dans quelques heures, le sort du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne sera scellé.

À l’occasion du référendum sur le « Brexit », les bureaux de vote britanniques resteront ouverts jusqu’à 23h, heure française, jeudi 23 juin. La soirée électorale sera une nuit électorale : les premiers résultats officiels ne devraient être connus qu’à partir de 3h du matin.

"Today is the day". Jeudi 23 juin, les bureaux de vote britanniques ont ouvert leurs portes à 7h du matin, soit 8h heure française, et ne fermeront qu'à 22h, soit 23h heure française. Les horaires élargis permettront ainsi aux Britanniques de voter avant ou après leur journée de travail, le référendum étant organisé sur un jour de semaine.

D’après les informations du courtier Aurel BGC, le taux de participation et les publications des premiers sondages à la sortie des urnes ne devraient être connus qu’à partir de 22h30 GMT, soit vendredi 0h30 heure française.

Les premières estimations à la sortie des urnes devraient permettre d’avoir une première idée précise de l’issue du référendum, notamment dans le cas où un écart significatif venait à séparer les deux camps. Dans le cas où les premières estimations donnaient un écart de vote de l'ordre de 53% contre 47% pour l’un des deux camps, il y a fort à croire que cette tendance serait impossible à renverser lors du dépouillage des bulletins.

Aurel BGC note qu’« un fort taux de participation serait a priori plus favorable au Bremain ».

Facsimilé du bulletin de vote que les Britanniques auront entre les mains jeudi 23 juin de manière à se
Facsimilé du bulletin de vote que les Britanniques auront entre les mains jeudi 23 juin de manière à se prononcer pour ou contre le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Source : Wikimedia.

Les résultats des dépouillements arriveront tout au long de la nuit. D’après les informations du courtier, les premiers résultats des dépouillements devraient être publiés entre 3h et 5h du matin, heure française. Les résultats définitifs devraient être publiés peu après 8h du matin heure française, soit peu de temps avant l’ouverture des marchés boursiers vendredi à 9h.

Pour les investisseurs, il suffira de suivre les évolutions du marché des changes, dont les cotations sont ouvertes 24h sur 24, pour anticiper la réaction des marchés actions vendredi matin à l’ouverture. Les variations de la livre sterling serviront assurément de "thermomètre" sur les marchés.

Dans tous les cas l’évolution des marchés actions vendredi à 9h sera sans surprise : en hausse en cas de victoire du « maintien », mais en très forte baisse en cas de victoire du « Brexit ». A l’heure actuelle, le premier scénario semble le plus probable.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • schrett le jeudi 23 juin 2016 à 10:44

    @jmlhomme, les infos du maintien sont rien moins que sures. Avec la volatilité qui règne à l'heure actuelle sur les marchés il est impossible de se baser sur les variations des principaux indices. Comme le souligne frk une descente en chute libre n'est pas exclue (y compris sur des rumeurs!) . Pour ma part : wait and see

  • eliranex le jeudi 23 juin 2016 à 10:18

    il faut le temps nécessaire pour que les votes par correspondances et procurations redressent la barre dans le sens espéré ...

  • M5769532 le mercredi 22 juin 2016 à 19:15

    Bizarre encore une fois c'est décalé dans le temps ! Un dépouillement ca se fait en LIVE quand même et les résultats annoncés dans la foulée le soir meme !

  • frk987 le mercredi 22 juin 2016 à 18:36

    Pour jmlhomme : vous avez vu la chute du cac à la clôture, impressionnant, une ligne droite à la descente.

  • Berg690 le mercredi 22 juin 2016 à 17:39

    Ah! L'école Autrichienne...

  • M4358281 le mercredi 22 juin 2016 à 17:21

    Les books de Londres savent déjà ..lol

  • jmlhomme le mercredi 22 juin 2016 à 17:15

    Vu la bourse depuis trois jours les info du maintien sont tenues pour quasi sures.

  • Benito16 le mercredi 22 juin 2016 à 16:53

    Bizarre, ce n'est pas un vote avec 500 circonscriptions de 10 candidats.C'est un vote national avec seulement 2 réponses possibles.Un bon sondage sortie des urnes devrait suffire (sauf si score serré inférieur à 49,8%-50,2%).Pourquoi faire passer ce message ? Syndrome autrichien ?