Redressements fiscaux : qui sont les fraudeurs ?

le
1

Satisfecit de Michel Sapin lors d'une conférence de presse organisée par le Comité national de lutte contre la fraude : les redressements fiscaux ont rapporté 21,2 milliards d’euros en 2015, soit 10 % de plus qu’en 2014. A quoi est due cette hausse ? Qui sont ceux qui ont fraudé le fisc ? Le ministre a-t-il vraiment raison de se réjouir ? L'analyse de Marc Vignaud du Point et Romaric Godin de La Tribune. Ecorama du 16 septembre 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brinon1 il y a 4 mois

    La France a notamment fixé des règles fiscales dérogatoire non seulement a certaines entreprises, comme au Luxembourg champion en la matière, et aussi DICTES par certains ETATS, et leurs ressortissants, tel LE QUATAR. Si le problème est la fraude, ou assimilés comme l'optimisation fiscale, le premier problème est la dépense publique, pas de taxer.Que chacun balaie aussi DANS sa cour.