Pourquoi la prochaine crise boursière pourrait venir de là où on ne l'attend pas...

le
5

Et si la vraie menace pour les marchés américains ce n'était pas la politique de Donald Trump, mais plutôt l'arrêt des rachats d'actions par les multinationales ? Le point de vue de Patrick Artus, chef économiste chez Natixis. Ecorama du 2 janvier présenté par David Jacquot sur boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loco93 il y a 3 semaines

    Pour le moment et statistiquement, toutes les crises (ou presque) sont venues des USA mais peu de voyants boursiers divins l'avaient vu auparavant; c'est pourtant facile!

  • rodan3 il y a 3 semaines

    Encore un "Cassandre " qui lit dans le marc de Café, n'est pas Roubini ou Belkhayate qui veut .!! par contre tout le monde peut jouer au " Marc Touati Game " 7 ans qu'il met dans le "Mille " le cador ...

  • NYORKER il y a 3 semaines

    Prévoir l'imprévisible, un don de journaleux

  • lorant21 il y a 3 semaines

    Artus à l'OFCE? ah tiens..

  • tjordan1 il y a 3 semaines

    Par définition une crise vient de là où on ne l'attend pas. Si non on l'éviterait.