PEA : dix bonnes idées pour investir en actions

le
2
L'Hebdo du Revenu n°1390-1391, en kiosque depuis le 26 août 2016. (© Le Revenu)
L'Hebdo du Revenu n°1390-1391, en kiosque depuis le 26 août 2016. (© Le Revenu)

Mission accomplie ! Pour la cinquième année consécutive, notre sélection de valeurs éligibles au Plan d’épargn en actions (PEA) a fait mieux que le CAC 40, dividendes réinvestis.

Les dix valeurs choisies dans Le Revenu Hebdo n° 1340 du 28 août 2015 ont progressé en moyenne de 15%, contre un recul de 3,1% pour l’indice sur douze mois.

Les performances depuis un an oscillent entre une plus-value de 40% pour l’action SQLI et un repli de 20,4% pour le titre Cellectis

Un vrai paradis fiscal

Avec le PEA et le PEA-PME, un couple peut investir en Bourse jusqu’à 450000 euros sans payer d’impôt. En revanche, les enfants mineurs ou majeurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents ne peuvent pas ouvrir un PEA.

Il est possible d’acheter au sein du PEA des actions de sociétés ayant leur siège social dans l’espace économique européen, qui inclut la zone euro et l’Union européenne mais aussi des pays comme la Norvège et l’Islande.

L’épargnant peut investir au sein de son PEA dans des fonds placés à 75% minimum en actions européennes.

Grâce à des techniques complexes, des trackers répliquant la performance d’indices boursiers hors d’Europe, comme le Japon ou les émergents, sont éligibles. 

Priorité à la France

Nous avons sélectionné cette année l’action du groupe minier Fresnillo, dont le siège est à Londres. La Grande-Bretagne

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 3 mois

    Le PEA est totalement dépassé, il est plus que temps de le réformer pour y inclure des obligations et des actions internationales.

  • freddech il y a 3 mois

    Quand je vois les prévisions faites par Boursorama et les résultats, il vaut mieux choisir par soit même, au moins si on se plante, on ne peut que s'en vouloir !!!!