Les Français abandonnent les chéquiers et 46% sont favorables au paiement par Smartphone

le , mis à jour à 17:43
37

79% des Français utilisent leur carte bancaire chaque semaine, abandonnant progressivement leur chéquier selon une étude diffusée mercredi 30 mars.
79% des Français utilisent leur carte bancaire chaque semaine, abandonnant progressivement leur chéquier selon une étude diffusée mercredi 30 mars.

Une étude sur les moyens de paiement montre de nouveau la décélération de l’utilisation des chéquiers en France, alors que 46% de l’opinion publique serait déjà favorable au paiement par téléphone mobile. La carte bancaire reste sans surprise le moyen privilégié à l’heure actuelle.

On sait que le chéquier est progressivement abandonné dans les usages quotidiens des Français, et les chiffres le montrent.

Certes, « 60% des Français ont payé en chèque au cours de l’année [mais parmi eux] 40% souhaitent de moins en moins l’utiliser à l’avenir » révèle une étude réalisée par l’institut de sondage Gfk pour Cofidis Retail et CM-CIC auprès d’un échantillon de 1.000 Français âgés de plus de 18 ans.

L’utilisation encore relativement importante des chèques par les Français à l’heure actuelle reste une exception européenne. « L’utilisation du chèque ne se retrouve nulle part ailleurs en Europe où le taux d’utilisation [est de] 2% en Allemagne, 3% en Espagne, 11% en Grande-Bretagne et 20% en Italie », remarque l’étude.

À noter qu’en France, « le chèque se distingue pour les achats "santé", [y compris] optiques et prothèses auditives », ces achats représentant 25% des utilisations de chèques. Un parallèle semble possible à tracer entre cet usage des chéquiers et l’âge a priori plutôt élevé de leurs utilisateurs.

La carte bancaire est devenue quasi-universelle

Sans surprise, la carte bancaire est désormais extrêmement répandue dans les usages quotidiens des Français. « 95% des Français ont utilisé leur carte bancaire au cours de l’année (…). Ils sont 8 sur 10 à l’utiliser chaque semaine (79%) » mentionne l’étude, qui précise : « Cette appétence pour la carte bancaire est une tendance européenne : les Britanniques sont même 96% à déclarer avoir utilisé leur carte bancaire au cours des 12 derniers mois. Ils sont 83% en Allemagne et 86% en Espagne ».

Cofidis Retail et CM-CIC font le pari que le taux d’utilisation des cartes bancaires pourrait encore progresser et concerner à l’avenir 99% des Français.

L’emploi d’espèces, qui se raréfie progressivement, reste principalement destiné à « des achats en habillement (18%) et en bricolage ou jardinage (22%) ».

Quel que soit le moyen de paiement préféré par chacun, « Les Français sont très satisfaits des moyens de paiement qu’ils utilisent », avec le chiffre d’« au moins 80% de satisfaction », soulignent Cofidis Retail et CM-CIC.

La préférence des consommateurs pour différents moyens de paiement n’est pas anodine pour les commerçants : « Si le moyen de paiement attendu n’est pas proposé [dans une enseigne], en moyenne, 1 consommateur sur 2 visitera une enseigne concurrente », souligne l’enquête.

46% de l’opinion française favorable aux paiements par Smartphones

L’étude s’intéresse également à l’opinion publique autour de la question des paiements par Smartphones, qui sont encore très peu répandus mais pourraient se développer progressivement, remplaçant pour certains usagers l’emploi d’une carte bancaire.

D’après les résultats du sondage, « 40% des Français sont prêts à utiliser le paiement par téléphone mobile à l’avenir », s’ajoutant à 6% de Français utilisant déjà aujourd’hui ce moyen de paiement.

Certains y verront le signal positif qu’une part non négligeable de l’opinion publique est déjà prête à franchir le pas de nouveaux moyens de paiements toujours plus innovants.

À l’inverse, d’autres se reconnaîtront dans les 54% d’« utilisateurs réfractaires » au paiement par Smartphone, pour qui « la confiance est le premier frein cité ». Une réticence peut en effet émerger à l’idée d’ajouter des fonctionnalités bancaires dans un téléphone, avec les problèmes que cela pourrait poser en cas de vol.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 il y a 8 mois

    et envoyer un chèque pour un paiement , ou comme cadeau ? plus d'espèce ? finis ?? on sera tous comme des rats en cage ? ou tout sera contrôler de notre vie ??

  • lechypre il y a 8 mois

    qu'on soit d'accord ou pas, les banques préparent la dématérialisation du pognon depuis un moment..c'est inéluctable.Fini le black, tout sera contrôle , jusqu'a vos déplacement...un mon de fou qui va le devenir encore plus...sauf si les peuples se révoltent

  • dotcom1 il y a 8 mois

    Encore un article de propagande pour légitimer l'interdiction des règlements en espèce. L'Etat a horreur de ne pas savoir ce que l'on fait du peu d'argent qu'il nous laisse.

  • calippe3 il y a 8 mois

    et les personnes âgées..... le smartphone facile pour eux sûrement pas

  • SuRaCtA il y a 8 mois

    Oui et Non jpam, la droite s'y entend aussi en la matière (moins que la gauche certes).Pour info au Luxembourg j'ai un CB Visa V-pay gratuite avec très peu de frais pour les commercants, ce qui me permet de régler la baguette en carte même pour des petits montants si je le souhaite.

  • marcsim5 il y a 8 mois

    Publi-information d'un banquier.

  • marcsim5 il y a 8 mois

    Dans tes rêves....

  • SuRaCtA il y a 8 mois

    Au Luxembourg il n'y a plus de chequier, tous le monde est assez autonome pour faire des virements bancaires par soit même !

  • mickdes8 il y a 8 mois

    comment peut on dire que la carte est plus utilisé que le chèque quand tout est fait pour que les chèque ne sois plus pris par la plus part des commerçants. a savoir que le chéquier est gratuits dans la plus par des banque ! il faudrait aussi revoir pour que les banque sois les responsable de leurs clients et non les commerçants , car c'est bien la banque qui délivre les chéquier et sont plus a même de récupérer leurs argents en qu'a de chèque en bois !

  • Newinks il y a 8 mois

    Disparition du cash, limitation des paiements en liquide, numérisation massive des moyens de paiement et des échanges donc possibilité de saisie "chypriote" de l'argent des citoyens en un seul clic de souris plutôt que d'aller fouiller sous les matelas pour saisir des lingots/Napoléons, contrôle généralisé des mouvements d'argent (des téléphones et ordinateurs aussi...) par l'état en semi-faillite...rose programme !