Les entreprises aéronautiques françaises renforcent leur coopération en Asie

le
0

Airbus Group, Thales, Dassault, Safran vont unir leurs forces dans cette zone en croissance annonce le Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales).

Accompagner les entreprises françaises du secteur aéronautique qui veulent se développer en Asie, c’est la vocation principale du nouveau réseau créé par le Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales). Il s’agira également de promouvoir la coopération entre entreprises françaises et asiatiques du secteur.

Le développement du transport aérien à l’échelle mondiale ne faiblit pas. En 2014, 3,3 milliards de passagers ont été recensés, soit environ 170 millions de plus qu’en 2013 selon l’Association internationale du transport aérien (IATA). Or, les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré la plus forte progression (+5,8%). Une preuve de l’intérêt pour les entreprises françaises du secteur de développer leur coopération sur ce continent afin de gagner de nouvelles parts de marchés. D’autant que l’industrie aéronautique française réalise 82% de son chiffre d’affaires à l’exportation !

Présidé par l’ingénieur aéronautique Simon Graber, ce réseau appelé SEAFAN (South East Asia French Aerospace Network) sera l’équivalent asiatique du NAFAN (North American French Aerospace Network). Le Gifas compte près de 350 adhérents. Si les grands noms de l’aéronautique comme Airbus, Thalès ou Dassault Aviation sont directement concernés par le lancement de ce réseau, il faut également souligner que le Gifas regroupe les intérêts de nombreuses PME françaises du secteur.

« L’industrie aéronautique poursuit son déploiement pour faire profiter les entreprises étrangères des dernières technologies et du savoir-faire des fabricants français » annonce le Gifas dans un communiqué.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant