Les 5 menaces qui planent sur votre assurance-vie

le
9

Rendements faibles, risques sur le capital garanti, risque de remontée des taux d’intérêt, moindre liquidité, choix plus limité de supports, conditions restrictives sur les souscriptions à l’entrée : les risques qui planent sur votre assurance-vie se multiplient. Les explications de Laurent Saillard du Revenu. Ecorama du 13 juillet 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • briaudie le jeudi 4 aout 2016 à 22:58

    METTRE SON ASSURANCE VIE sur des supports pierre, dont le capital est garanti présente un vif intérêt.En effet, le sous jacent pierre présente l'avantage de rapporter bien plus que les fonds Euros purs et surtout, en cas de soucis majeur, les SCPI détenues n'ont aucune raison de mal se porter. En effet ces dernières sont investies souvent depuis longtemps et elles ont des cash flow récurents. Dès lors qu'elles ont des TO importants aux environs de 95 à 90 %, alors elles sont en mesure de distr

  • couturec le jeudi 14 juil 2016 à 14:31

    Au pire des cas il restera toujours les SCPI très anciennes qui ont un grand patrimoines immobiliers locatifs, bien placés. Pour particuliers et entreprises. L'imposition des revenus n'est bien sûr pas la même. Pour les successions idem. Il y aura toujours un hic quelque part.

  • j.sallio le jeudi 14 juil 2016 à 07:39

    Ne pas laisser d'argent entre les mains des banques. Quand on voit les mauvais investissements de certaines. Crédit Agricole à perdu plus de 9 milliard avec Emporiki, et quelques milliards en plus pour en sortir.Ils jouent avec l'argent des contribuables

  • j.sallio le jeudi 14 juil 2016 à 07:37

    Les banques gagnent plus d'argent que le client car elles prelevé T frais d'entrée et de gestion et le client lui n'est même pas sûr de récupérer le capital

  • faites_c le mercredi 13 juil 2016 à 18:05

    Le seul problème c'est que Mr Saillard n'est pas un assureur et que l'extrapolation des conditions de marché au-delà de 3 mois est une science complètement pifométrique. De grandes organisations comme le FMI se cassent les dents et se ridiculisent régulièrement en faisant des prédictions à 6 mois ou à 1 an qui sont toutes plus erronnées les unes que les autres! Alors les prévisions de Mr Saillard à 5 ans!!!

  • dupon666 le mercredi 13 juil 2016 à 17:37

    et meme pas evoqué le crack obligataire..

  • ayerbe le mercredi 13 juil 2016 à 16:58

    chéri fait moi peur

  • sibile le mercredi 13 juil 2016 à 16:13

    achetez de l'immobilier, si ça ne rapporte rien, au moins vous pourrez habiter dedans .....

  • Brocan2 le mercredi 13 juil 2016 à 15:53

    Pour un placement réputé sans risques, on est servi! Voila où mène cette politique de taux zéro.