"L'ISR connaît une très forte croissance depuis les dix dernières années" (Ecofi Investissements)

le , mis à jour le
0

Les investisseurs particuliers voudraient intégrer des critères d'éthique dans leurs investissements : les solutions existent ! L'interview de Christophe Couturier, directeur général d'Ecofi Investissements.
Les investisseurs particuliers voudraient intégrer des critères d'éthique dans leurs investissements : les solutions existent ! L'interview de Christophe Couturier, directeur général d'Ecofi Investissements.

Ecofi Investissements est l’une des sociétés françaises pionnières dans le domaine de la gestion ISR. Pouvez-vous nous présenter l’ISR ?

Christophe Couturier : L’Investissement socialement responsable (ISR) est un engagement pour l’avenir.

Il permet d’investir dans les entreprises les plus avancées dans la gestion de leurs enjeux Environnementaux – par exemple la prévention des pollutions, les émissions de CO2 – Sociaux – comme le taux d’accident du travail, les relations avec les salariés, les clients et les fournisseurs ou la diversité et l’égalité hommes-femmes – et de Gouvernance (ESG).

Un autre point fort de l’ISR, c’est d’analyser l’entreprise dans toutes ses dimensions, et de contribuer ainsi à une meilleure maîtrise des risques. En effet, l’augmentation considérable depuis une dizaine d’année du montant des amendes infligées aux entreprises qui sont impliquées dans des scandales (éthique des affaires, pollution…) et la rapidité avec laquelle l’information circule, ont aujourd’hui des impacts réels sur les valorisations des entreprises, et donc potentiellement sur la responsabilité des actionnaires.

Nous sommes convaincus que l’ISR, qui permet de donner du sens à ses placements, est aussi un facteur d’amélioration de leur performance, en supprimant de l’univers d’investissement les entreprises qui gèrent mal leurs risques ESG. Ecofi Investissements a, dans ce but, mis son savoir-faire dans la création d’un indice actions ISR européen, Ecofi SRI Europe Index, afin de définir une référence de mesure du marché actions qui associe performance financière et performance ESG. Il s’appuie sur notre filtre ISR le plus engagé. Cet indice, créé il y a un an, tient toutes ses promesses et bat l’indice classique avec une volatilité moindre ! (en savoir plus : http://www.ecofi.fr/fr/fonds/ecofi-sri-europe-index).

Dans le cadre de l’article 173 pour la loi sur la transition énergétique, Ecofi Investissements accompagne les investisseurs institutionnels, clients ou non, qui doivent communiquer en toute transparence sur leur contribution à la lutte contre le réchauffement climatique et aux bonnes pratiques d’investisseur. Nous publions de plus 6 indicateurs d’impact car nous pensons que la traçabilité et la mesure d’impact des investissements sont incontournables si l’on veut suivre et encourager la trajectoire de progrès.

Comment un gérant de fonds ISR sélectionne-t-il les valeurs dans lesquelles il investit ? Le respect des critères ISR/ESG est-il contraignant dans l’élaboration de vos stratégies de gestion ?

C. C. : Chez Ecofi Investissements, la gestion ISR a un impact concret sur la construction des portefeuilles, cela pour 80% de nos fonds ouverts. Tous nos gérants gèrent des fonds ISR.

La sélection des valeurs se fait en deux étapes principales.

Première étape : évaluation de la performance Environnementale, Sociale et de Gouvernance (ESG) avec une surpondération :

- des indicateurs quantitatifs de résultats des entreprises et des États, adaptés à chaque cas. Par exemple : les émissions de CO2 par MWh par an pour les électriciens ; les taux de fréquence et de gravité des accidents du travail dans la construction etc. ;

- de la « Touche Ecofi » : équilibre des pouvoirs, diversité, relations clients/fournisseurs, responsabilité fiscale.

Deuxième étape : évaluation des controverses des entreprises impliquées dans des incidents significatifs : pollution, corruption, blanchiment d’argent, violation des Droits de l’Homme etc.

 

Ces deux filtres successifs permettent de sélectionner les entreprises jugées les meilleures en termes d’ISR en confrontant leur discours à la réalité de leurs performances ESG ("reality check"), et aussi d’éliminer celles qui seraient susceptibles d’être impliquées dans un incident, ce qui contribue à protéger la réputation de nos clients.

Enfin, nous avons une politique de vote et de dialogue affirmée, levier d’influence de notre gestion.

A ce titre, nous sommes l’une des sociétés de gestion qui s’oppose dans les assemblées générales au plus grand nombre de résolutions non conformes à nos critères. Nous considérons de notre responsabilité d’actionnaire d’encourager les entreprises à progresser.

Pour cela, nous pouvons engager le dialogue avec elles en interpellant les dirigeants sur les thématiques les plus sensibles, actuellement : le réchauffement climatique, la fraude, la corruption…

 

Vous lancez une offre de fonds ISR Engagé, « Epargne Ethique ». Pouvez-vous nous en dire plus ?

C. C. : La gamme Epargne Ethique est une gamme de fonds ISR engagés. Nous avons enrichi l’offre avec la création d’un fonds flexible, soit de 0 à 100% actions ou en obligations. La gamme couvre désormais les 4 grandes classes d’actifs : Epargne Ethique Actions, Epargne Ethique Obligations, Epargne Ethique Flexible et Epargne Ethique Monétaire.

L’objectif de cette gamme Epargne Ethique est de répondre aux attentes des clients qui souhaitent investir pour un monde responsable, avec des fonds engagés performants qui correspondent à leurs convictions, à leur horizon de placement et à leur niveau de tolérance au risque.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant