"Je suis très inquiet pour l'avenir de ce pays", selon Stéphane Treppoz, PDG de Sarenza (VIDEO)

le
3

En 10 ans, Sarenza est devenu l'un des géants de l'Internet en France. Le site de vente de chaussures peut se prévaloir de cinq millions de clients et d'un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros. Son PDG, Stéphane Treppoz est un patron "engagé" : il vient de remettre un rapport à Emmanuel Macron dans lequel il détaille plusieurs mesures fortes pour relancer l'économie. Entretien. Ecorama du 22 janvier 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.dupuy le mercredi 17 fév 2016 à 11:23

    Son site vend très cher bien sur sans conseil ni service,300 employés au smig,le chiffre d affaires de 200 millions d euros faisaient vivre 2000 magasins, l actvité internet détruit beaucoup plus d emplois qu elle n en crée comme les grandes surfaces en leur temps,cest l innovation destructrice pas de quoi etre fier.

  • trebi le mardi 16 fév 2016 à 12:29

    Avec les progrès techniques, technologiques, scientifiques et matériels, on peut repartir le travail dans la population et surtout les richesses. Il faut que les élites arrêtent de tout décider et de se goinfrer au détriment de la majorité de la population. Ce n'est pas le système social et solidaire français qui est à remettre en cause mais les privilèges de certains : politiques, grands patrons, intellectuels et médias complices du système.

  • d.e.s.t. le vendredi 22 jan 2016 à 15:14

    Oh , comme on le comprend, il est urgent de redonner le pouvoir à la droite, mais pas l'extrême qui est aussi nulle que la gôche en économie!