Impôt à la source : voici ce qui change pour vous dès cette année...

le
7

En attendant le prélèvement à la source prévu pour janvier 2019, nous sommes entré, depuis le 1er janvier, dans une « année blanche » fiscale. Mais attention, cela ne veut pas dire une année sans impôt ! Les explications d'Olivier Berruyer, auteur du blog les-crises. Ecorama du 9 janvier présenté par David Jacquot sur boursorama.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JUFRABRE il y a une semaine

    Une seule solution : présentez vous aux élections présidentielles, vous pourrez changer tout cela...

  • gstorti il y a une semaine

    « D’ailleur, pourquoi ne pas remettre un rois, il décidera de la nomination du premier ministre, qui décidera, parmis la noblesse, « (ENA, COMMUNISTE…) »les différents ministres, il décidera des présidents de région « parmis sa monenclatura » qui déciderons de leurs conseillers parmis leurs noblesse, les département et commune serait élus au suffrage de la monenclatura. Et le bon peuple n’aura qu’à servir »

  • gstorti il y a une semaine

    De toute façon, nos « élus » ont depuis longtemps oublié, qu’ils sont aux services de leurs électeurs, de même pour nos « fonctionnaires », je me demande même pourquoi, les élection aux suffrages universelles existent. De toute façon, dés les élections , ils oublient leurs électeurs;

  • gstorti il y a une semaine

    …suite…Pour les société, croyez vous que les mandataires se serviront dans la caisse? Ce ne sont pas des « élus » ou des « fonctionnaires », Bercy, aura tôt faits de le leurs faire regretter. On est en france faut pas l’oublier, ou la « liberté » n’existe plus, « égalité », n’étant que le résultat de volonté de réduire les français au plus bas « la fraternité », étant un mot valide que dans le sens « privé, fonction publique »

  • gstorti il y a une semaine

    De plus « l’année blanche », comme si disent les journaleux, ne concerne que les salariés; mais croyez vous, que les employeurs vont en profiter pour doubler les rémunérations soumis à l’impots sur le revenus? Vous rêvez. La majorité des artisans et commerçant sont en nom propre, ils pourront pas s’augmenter, sauf s’ils explosent leurs ventes et donc leurs revenus.suite…

  • gstorti il y a une semaine

    Croyez vous que le fisc se privera du moindre sous?

  • gstorti il y a une semaine

    Ils feraient tous mieux de se taire, que de parler pour rien dire