Gameloft : fin de partie en Bourse

le
0
Les studios londoniens de Gameloft. (© Gameloft)
Les studios londoniens de Gameloft. (© Gameloft)

Après le succès de son OPA hostile sur Gameloft, Vivendi va retirer l’éditeur de jeux vidéo pour mobiles de la Bourse de Paris. L’offre de retrait obligatoire, à 8 euros par action, interviendra le mardi 26 juillet prochain.

C’est la suite logique. Après avoir récolté près de 96% des actions Gameloft à l’issue de son OPA hostile et que ce dernier a abandonné un recours en justice, Vivendi a annoncé son intention de retirer l’éditeur de jeux vidéo pour mobiles de la Bourse de Paris, après seize ans de présence.

Offre de retrait mise en œuvre le 26 juillet

L’offre de retrait obligatoire, qui porte sur les 4,07% du capital non détenus, sera mise en œuvre le mardi 26 juillet prochain, au prix de 8 euros par action, identique à celui de l’OPA qui s’est achevée le 15 juin dernier.

Vivendi avait profité de la dernière assemblée générale de Gameloft pour renouveler une partie de son conseil d’administration. Stéphane Roussel, directeur général de Vivendi, a notamment remplacé le fondateur Michel Guillemot au poste de PDG.

Quatre autres membres du conglomérat contrôlé par Vincent Bolloré ont rejoint le conseil d’administration : Maxime Saada, Sébastien Bolloré, Francine Mayer et Frédéric Crépin. Ce dernier ainsi que Stéphane Roussel étaient d’ailleurs administrateurs d’Activision lorsque l’éditeur de jeux vidéo américain appartenait à Vivendi.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant