Faut-il craindre une bulle immobilière ?

le
6

Une étude de la banque UBS vient de tirer le signal d'alarme : dans plusieurs villes du monde le risque de bulles immobilières est très élevé. Cette menace est-elle à prendre au sérieux ? L'analyse de Pierre Sabatier, économiste et directeur de PrimeView. Ecorama du 21 octobre 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tchazard le mardi 25 oct 2016 à 03:08

    130 000 euros pour une chambre de bonne de 11 m2 a paris c 'est pas une bulle , mais une enfilade digne de l 'euro . et les gens acceptent . hilarant.

  • ericlyon le lundi 24 oct 2016 à 09:52

    En France on est plutôt dans une tendance inverse, un creux immobilier plutôt qu'une bulle. L'immobilier qui n'avait pas cessé de monter pendant des décennies a stagné depuis plusieurs années et même commencé à baisser. C'est bien en partie, avec la gestion déplorable du logement faite par nos derniers ministres, la cause des problèmes actuelles dans le logement privé où l'investissement a baissé.

  • tribal le dimanche 23 oct 2016 à 14:46

    Je n'ai pas d'avis sur l'immobilier, par compte, marre du "hurlement" de la pub "koréan air" en ouverture de l'article.

  • gracques le samedi 22 oct 2016 à 06:37

    Des milliards de migrants..... la preuve c'est que l'immobilier est plus cher en France qu'en Allemagne ou ils n'acceptent personne.

  • indyta le vendredi 21 oct 2016 à 19:39

    oui en france ce n est pas pret d arriver, parce que le cout prohibitif tant a l achat que sur la duree,cf la fiscalité stoppe net toute veilleité de speculations;il ne reste donc les achats des accedants, dont les taux compensent cela..pas einstein, mais l analyse est facile.

  • M940878 le vendredi 21 oct 2016 à 14:36

    ça faisait longtemps ! en France ça ne risque pas d'arriver , il faut loger les centaines de milliers de migrants qui arrivent chaque année