Chine-Remontée des bourses, hausse du cours pivot du yuan

le
1
 (Actualisé avec détails) 
    par Lu Jianxin et Pete Sweeney 
    SHANGHAI, 8 janvier (Reuters) - Les principaux indices 
boursiers chinois évoluaient en hausse de plus de 2% vendredi au 
lendemain de la décision de Pékin de suspendre un mécanisme de 
coupe-circuit censé éviter un krach mais qui, après avoir été 
utilisé à deux reprises dans la semaine, a été accusé 
d'exacerber la chute des marchés actions. 
    De son côté, la Banque populaire de Chine a, pour la 
première fois en neuf jours, augmenté le cours pivot du yuan, 
une décision qui apaise quelque peu les craintes d'une guerre 
des monnaies. 
    Les Bourses chinoises connaissent un début d'année 
éprouvant, sous le coup à la fois des baisses répétées du cours 
pivot de la devise chinoise et de nouvelles données 
macro-économiques jugées inquiétantes pour l'état de la 
conjoncture de la deuxième puissance économique mondiale. 
    Les soubresauts des actions chinoises ont tiré vers le bas 
l'ensemble des places boursières internationales, à l'image de 
Wall Street, où le Dow Jones a connu son plus mauvais début 
d'année depuis sa création en 1928.  ID:nL8N14R3OA  
    A mi-séance, l'indice CSI300  .CSI300  des principales 
valeurs cotées à Shanghai et Shenzhen avançait de 2,75% tandis 
que le composite de Shanghai  .SSEC  prenait 2,39% après un 
début de session volatile. 
    Cette remontée des deux indices ne les empêche pas d'accuser 
des replis de respectivement 9,3% et 9,6% depuis le début de la 
semaine, et donc de l'année, effaçant ainsi leur gains accumulés 
en 2015. 
    Prenant acte des critiques des analystes et des 
investisseurs, qui ont jugé que les seuils de déclenchement du 
coupe-circuit étaient trop bas et trop rapprochés pour lui 
permettre d'être efficace, la Commission chinoise de contrôle 
boursier (CSRC) a annoncé jeudi la suspension du dispositif. 
 ID:nL8N14R34L  
    "Il y a un retour à la normale sur le marché actions. Les 
investisseurs peuvent acheter et vendre à leur guise. Avec le 
mécanisme du coupe-circuit, le marché était comme suffoqué", a 
estimé Tian Weidong, analyste chez Kaiyuan Securities. 
     
    HAUSSE DU YUAN 
    Voulant apaiser les acteurs sur le marché des changes, la 
banque centrale chinoise a fixé à 6,5636 yuans pour un dollar le 
cours pivot de la devise chinoise avant l'ouverture, contre une 
fixing de 6,5646 jeudi et un cours de clôture de la veille de 
6,5929. 
    Les courtiers continuent toutefois de s'interroger sur les 
intentions de la banque centrale, qui, selon ces derniers, était 
intervenue jeudi pour défendre le yuan sur le marché offshore 
après avoir baissé de 0,5% le cours pivot. 
    La Banque populaire de Chine a dit à plusieurs reprises 
qu'elle ne voyait aucune raison obligeant le yuan à se déprécier 
tout en pilotant un affaiblissement de la devise. 
    Des sources ont dit à Reuters jeudi que l'institut 
d'émission était sous pression pour faire, fortement et 
rapidement, baisser le yuan, de l'ordre de 10% à 15%. 
    La remontée des indices boursiers chinois se traduit par une 
stabilisation des autres places de la région, l'indice 
regroupant les Bourses d'Asie et du Pacique (hors Tokyo) 
 .MIAPJ0000PUS  gagnant 0,58% après quatre séances consécutives 
de baisse. 
    L'indice Nikkei  .N225  de la Bourse de Tokyo, également sur 
une série de quatre replis d'affilée, affichait pour sa part une 
hausse infime de 0,15% à moins d'une heure et demie de la 
clôture. 
 
 (Kim Coghill, Benoît Van Overstraeten pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zouquett le vendredi 8 jan 2016 à 07:04

    ma médecine fait de grands progrès, courage !