Ce que nous coûtent (vraiment) nos banquiers (VIDEO)

le
1

Faire payer leurs dettes par les contribuables et l'Etat ou encore engranger des superprofits en échappant aux contrôles et à la régulation : depuis la crise de 2008 les pratiques bancaires n'auraient pas changé et aucune leçon n'aurait été tirée. Le point de vue d'Hervé Nathan, directeur adjoint de la rédaction de Marianne. Ecorama du 9 novembre présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • plandre1 le lundi 9 nov 2015 à 16:24

    Quand M. Nathan dit que l'affaire Kerviel n'a rien coûté aux actionnaires de la SG, il oublie simplement l'augmentation de Kal qui s'en est suivie à hauteur de 29% ( !! ) du nb d'actions anciennes détenues au cours de 47,50€ soit ...6,356 Mds€.. Ainsi, les salariés actionnaires n'ont pas pu suivre cette augm. de Kal. Ils ont été dilués et ont vu le cours de leur action passer de 99€ fin 2007à ... 62€ fin mars 2008. Quelle désinformation !!! Ph. de Sèvres.