Bourses mondiales : les risques grandissent

le , mis à jour le
7
Le SP 500 américain a progressé de 83% en cinq ans (©Prorealtime)
Le SP 500 américain a progressé de 83% en cinq ans (©Prorealtime)

Si la déflation et les écarts de revenus étaient renforcés par la récession, les investisseurs devraient prévoir un changement massif de politique économique en 2016, estime Michael Hartnett chez Bank of America Merrill Lynch.

Les Banques centrales aux Etats-Unis, en Europe et au Japon ralentiraient alors leurs programmes d’achats d’actifs (QE), et les gouvernements relanceraient les dépenses budgétaires, anticipe le stratège. La Chine ferait l’inverse, avec moins de mesures fiscales de soutien mais plus de QE et de dévaluation de la devise.

Selon le stratège, une telle évolution serait favorable à l’or et aux matières premières, à « l’homme de la rue » (Main Street), mais pas aux actions (Wall Street).

Le Produit intérieur brut des pays industrialisés a progressé de 9,8% depuis le point bas du premier trimestre 2009, un des plus faibles taux de croissance de l’histoire.

La Fed a maintenu son taux directeur à zéro depuis 81 mois, soit la plus longue phase de son histoire (précédent record entre août 1937 et septembre 1942). Les politiques de taux zéro concernent aujourd’hui 55% de l’économie mondiale.

Dans le monde, 52% des obligations publiques rapportent moins de 1% et 15% d'entre elles affichent un taux zéro ou négatif. Le prix des matières premières est

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Revlon9 le mardi 3 nov 2015 à 13:45

    PRU 112€ SRD, que faire ?!?

  • b.renie le lundi 2 nov 2015 à 06:15

    Cette fausse monnaie est rapidement dirigée vers les réseaux off shore bancaire et le shadow banking pour se livrer à toute sorte de spéculation dont les profits ne subissent pas l'impôt. Les dirigeants qui cherchent des recettes pour équilibrer leurs budgets n'ont qu'à prendre les mesures appropriées pour soumettre ces profits à l'impôt

  • b.renie le lundi 2 nov 2015 à 06:11

    Le Produit intérieur brut des pays industrialisés a progressé de 9,8% depuis le point bas du premier trimestre 2009, un des plus faibles taux de croissance de l’histoire. Et cela en dépit des flots de fausse monnaie injectée par les banques centrales

  • Laclas le dimanche 1 nov 2015 à 18:36

    Une dette qui rémunere rien à son preteur 0% crée une déflation sur l'épargne, donc sur la richesse, et on sait tous qu'il vaut mieux attendre pour acheter des biens car les prix ne cesseront de baisser

  • yves288 le dimanche 1 nov 2015 à 15:54

    eh oui avec ces taux proches de zéro vendez vos obligations souveraines ça ne rapporte plus rien, les assureurs vont faire faillite quand les taux remonteront

  • M940878 le dimanche 1 nov 2015 à 15:14

    oui l'or et l'argent , les cours sont massacrés

  • M2231961 le dimanche 1 nov 2015 à 12:10

    "une telle évolution serait favorable à l’or".Les politiques actuels sont déjà favorables à l'or, mais malgré sa son cours reste très bas. anormalement bas.