AccorHotels menacé par son actionnaire chinois ?

le
0

Le géant hôtelier chinois Jin Jiang vient de franchir les 15% du capital d'AccorHotels et cherche désormais à monter à 29%. Ce fleuron du tourisme français risque-t-il de passer lui aussi sous pavillon étranger ? Que peut faire l'Etat ? Les chinois sont-ils une chance pour notre tourisme ou faut-il, au contraire, stopper leur appétit ? L'analyse de Raphaël Legendre de L'Opinion et Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE, membre des Economistes atterré. Ecorama du 8 juin 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant