1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Technologie : Snips et son assistant personnel qui respecte la vie privée
Boursorama avec Pratique.fr19/03/2018 à 08:30

Snips est le nom de la startup française spécialisée dans le développement de la technologie de l'intelligence artificielle. La dernière invention de l'entreprise est celle très en vogue de l'assistant personnel par reconnaissance vocale. Mais Snips se distingue des technologies actuelles par le respect de la vie privée de son système embarqué dans des dispositifs phares tels que Google Assistant et Alexa.

Technologie : Snips et son assistant personnel qui respecte la vie privée / iStock.com - piranka

Snips et la reconnaissance vocale grâce à l'intelligence artificielle

L'Intelligence Artificielle (IA) est sans nul doute l'un des virages technologiques les plus importants de notre société. Elle est en train de dessiner les contours de la technologie de demain. Nombreux sont les acteurs de l'électronique grand public qui l'intègrent dans leurs produits.
Snips s'est spécialisé sur ce créneau, ou plutôt s'est redéployé sur ce créneau car la startup française était jusque-là un acteur des smartphones. Créée il y a cinq ans, Snips s'est désormais totalement consacrée à l'intelligence artificielle avec une particularité : la reconnaissance vocale. Siri, Google Assistant, Cortana, Alexa... autant de dispositifs qui utilisent la reconnaissance vocale pour effectuer des tâches diverses : recherche d'infos sur le web, programmation du réveil, lancement de vidéos....
Grâce à ses efforts en recherche et développement, Snips a mis au point une technologie embarquée de reconnaissance vocale fonctionnant grâce à l'intelligence artificielle qui a tapé dans l'œil des investisseurs. L'entreprise a récemment levé non moins de 12 millions d'euros de fonds pour soutenir son développement. A la clé pour la startup, un double partenariat avec des poids très lourds du secteur, des mastodontes même : Google et Amazon. Google Assistant et Alexa - deux assistants personnels intelligents - ont en effet embarqué la technologie d'interface vocale développée par Snips.

L'assistant vocal de Snip respecte la vie privée des utilisateurs

En plus d'être ultra-performant, l'assistant personnel développé par Snips se distingue très nettement des offres concurrentes du marché par l'aspect private by design. Par private by design, entendez simplement que l'assistant vocal de Snips n'envoie aucune donnée personnelle de l'utilisateur de Google Assistant et d'Alexa sur le cloud, chose que font systématiquement les autres technologies d'IA et de reconnaissance vocale. Lorsqu'un utilisateur demande à son assistant personnel de lui dénicher un morceau de musique par exemple, l'info est envoyée dans de vastes bases de données utilisées à des fins commerciales par les GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft. S'en suivent alors des opérations de publicités ciblées, de tracking, d'envoi d'emails et de SMS commerciaux. A l'instar de ce qui se pratique déjà grâce aux cookies d'un ordinateur ou d'un Smartphone.
Snips est la première et la seule plateforme mondiale à n'envoyer aucune donnée personnelle dans le cloud. La seule technologie d'intelligence artificielle et de reconnaissance vocale à respecter le nouveau règlement européen qu'est le RGPD (règlement général sur la protection des données). Pour autant, Apple s'était déjà lancé dans une opération quasi similaire avec son assistant personnel, le HomePod à ceci près que les requêtes de l'utilisateur étaient chiffrées avant d'être tout de même envoyées dans le cloud puis effacées au bout d'un certain temps.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer