Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Retraite : la France pénalisée par sa fiscalité et par les taux bas

Boursorama12/09/2018 à 14:00

La France n'est pas la mieux classée en matière de retraite. (Crédits:Pixabay)

Malgré un système de santé performant et une bonne qualité de vie, l'Hexagone reste handicapé par sa fiscalité et des inégalités économiques et sociales croissantes. C'est l'un des enseignements du dernier indice publié par Natixis Investment Managers.

La réforme du régime des retraites va être le prochain grand chantier du gouvernement. Mais comment se classe le système français au niveau international ? C'est tout l'intérêt de l'indice mondial des retraites (Global Retirement Index), publié par Natixis Investment Managers. Crée en 2013, il compare 43 pays en tenant compte de critères qui englobent à la fois le financement des retraites mais aussi du bien-être matériel des retraités, de leur qualité de vie et de leur santé.

La France bien classée grâce à son système de santé

Selon l'édition 2018, Les pays en tête du podium sont la Suisse, suivie de l'Islande et de la Norvège. La France se classe en 21e position. Soit deux places de moins qu'il y a un an.  Une position médiane qui illustre les points forts et les points faibles du pays. Parmi les atouts, l'indice met en avant l'efficacité du système de santé (qui permet à la France d'être dans le peloton de tête en 2e position). L'Hexagone est également en bonne position en matière de qualité de vie (16e du classement). « La qualité de vie profite de la hausse des sous-indicateurs sur la qualité de l'air et le bonheur, mais également de ses bons scores sur la biodiversité et l'environnement. » L'indice met également en avant une progression de l'espérance de vie et une bonne couverture santé.

Trop de pression fiscale et un contexte mondial peu favorable

Parmi les points négatifs, le pays souffre d'une pression fiscale trop forte et d'un endettement trop important. « Du côté du bien-être matériel, la France pâtit de ses mauvais scores en termes de revenu par habitant, d'égalité de revenu et de taux de chômage », précise l'indice. Il signale également que la conjoncture mondiale dix ans après la crise de 2008 n'a pas aidé. « Les mesures pour stabiliser le système financier mondial et sortir de la récession ont fragilisé la pérennité du financement des retraites dans le monde entier. La faiblesse des taux a, en particulier, rendu l'épargne plus coûteuse, à la fois pour les retraités eux-mêmes et pour les organismes de financement des retraites », analyse l'indice.

A. L. ( redaction@boursorama.fr)

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jpam
    12 septembre16:37

    Résultat de 30 ans de "bonne gestion" de nos élites dont le Président actuel est un digne représentant....

    Signaler un abus

  • mlombar4
    12 septembre14:46

    Si on veux régler définitivement le problème des retraités, la solution est simple les piquer à la naissance hi hi hi hi.................

    Signaler un abus

  • bali16
    12 septembre14:27

    Il fallait baisser les impots comme Trump

    Signaler un abus

  • fdha
    12 septembre13:44

    Au-delà de l'arrogance ostentatoire du roi des horloges,il n'en reste pas moins fort avec le faibles,et faible avec les forts...tout est dit.....

    Signaler un abus

  • phili646
    12 septembre13:35

    Pour Macron, les retraités sont des improductifs. Ces derniers n'ont t'il pas travailler et cotiser pour les générations précédentes ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.