1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Renégocier son prêt immobilier peut encore offrir de belles économies
Le Figaro26/04/2019 à 06:00

Renégocier son prêt immobilier peut encore offrir de belles économies (Crédit photo: Adobe Stock)

VIDÉO - Avec les taux d'emprunt qui se maintiennent à des niveaux historiquement bas, les demandes de renégociation de prêt affluent de nouveau depuis le début de l'année. À la clé, plusieurs dizaines de milliers d'euros d'économies.

Comme prévu, les taux d'emprunt immobilier sont toujours bas. Mieux: ils avoisinent le plus bas de fin 2016 (moins de 1,5% sur 20 ans). Selon le courtier en crédit immobilier, il s'élève en moyenne à 1,3% sur 15 ans, 1,5% sur 20 ans et 1,7% sur 25 ans. De quoi attirer de nouvelles demandes de prêt mais pas que. «Les dossiers de renégociation affluent à nouveau et représentent sur ces dix derniers jours environ 30% de la demande totale sur le crédit immobilier», explique Maël Bernier de Meilleurtaux.com. Un scénario identique à celui du début d'année dernière. Le printemps est traditionnellement la période où les banques tentent d'attirer de nouveaux clients, notamment des primo-accédants, ou ceux qui vont déménager à la rentrée.

Même constat chez son concurrent Vousfinancer: au premier trimestre, les dossiers de renégociation de prêt sont en hausse de 25% par rapport au premier trimestre 2018. Confirmation avec les chiffres publiés chaque mois par la Banque de France: en février, les renégociations de crédit représentaient 18,3% des nouveaux crédits contre 14,6% en décembre 2018. On est toutefois loin des 60% enregistrés en février 2017. «L'annonce de taux record ces dernières semaines offre de nouvelles opportunités aux emprunteurs qui ont souscrit un crédit, même récemment, de le renégocier, explique Sandrine Allonier, de Vousfinancer. Cela motive aussi ceux qui envisageaient de le faire depuis plusieurs mois».

Pour que cette opération soit rentable, trois critères sont à respecter. Vous devez être dans la première moitié du remboursement de votre prêt, l'écart entre le taux actuel de votre prêt en cours de remboursement et celui du nouveau crédit doit être compris entre 0,7 et 1 point et le montant emprunté restant à rembourser doit être au minimum de 70.000 euros. «Pour les crédits de moins de 5 ans, l'opération est encore plus intéressante car c'est en début de prêt que l'on rembourse le plus d'intérêts (jusqu'à 50% de la mensualité les 2 premières années pour les crédits sur 20 ans et jusqu'à 60% pour ceux sur 25 ans)», précise Sandrine Allonier.

Les crédits signés avant la mi-2016 peuvent ainsi être renégociés avec de fortes économies à la clé, selon Vousfinancer. Par exemple, un crédit de 200.000 euros souscrit sur 20 ans en janvier 2014 à 3,35% hors assurance et renégocié aujourd'hui à 1,10% sur 15 ans permet d'économiser près de 23.000 euros par rapport au coût du crédit initial (tous frais inclus), soit 129 euros par mois. Les taux étant en chute libre depuis fin 2008 (près de 5,3% à cette époque), certains emprunteurs n'hésitent d'ailleurs pas à demander à renégocier leur crédit tous les deux ans. Mais elle n'aboutit pas toujours et n'est pas toujours rentable. «Les banques sont moins enclines à capter cette clientèle volatile, prévient Jérôme Robin, président de Vousfinancer. En renégociant tous les deux ans, les frais engendrés par l'opération n'ont pas le temps d'être amortis et le crédit se rembourse moins vite».

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer