Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quelles sont les garanties de prévoyance ?

Boursorama avec Pratique.fr21/12/2015 à 14:20

La prévoyance est par définition une assurance visant à protéger l'assuré face aux conséquences des aléas de la vie. Du décès à l'invalidité en passant par la dépendance, les réponses apportées par ces contrats diffèrent pour chaque situation.

Les risques couverts par la prévoyance

Les types de prévoyance

Les contrats de prévoyance se déclinent à l'infini chez les assureurs. Mais on peut retenir que quatre grands domaines de prévoyance existent :

  • - le décès : le plus fréquent, il s'agit de subvenir aux besoins de la famille en cas de décès de l'assuré ;
  • - l'incapacité : elle offre une couverture en cas d'arrêt de travail ;
  • - l'invalidité : elle diffère de l'incapacité. L'incapacité désigne un arrêt momentané de travail. L'invalidité couvre un arrêt permanent, en raison d'un handicap.
  • - la dépendance : elle intervient en cas de perte d'autonomie.


On se rend ainsi compte que la prévoyance compense avant tout des pertes de revenus. Elle peut cependant avoir d'autres utilités.

Par exemple, si la dépendance amène une baisse des revenus, elle engendre aussi des coûts supplémentaires : l'embauche d'une aide à domicile, l'aménagement du logement… Ces contrats peuvent les prendre en charge. De la même façon, un contrat de prévoyance a la capacité de couvrir des risques aussi larges que les accidents domestiques, une hospitalisation ou des obsèques. Tout dépend de ce que comprend ou non votre contrat.

Par ailleurs, certains contrats agissent également comme des complémentaires. Il existe ainsi des prévoyances retraite, qui servent à se constituer un supplément de revenus une fois parti.

Une prévoyance pour les pros

Une entreprise a elle aussi la possibilité de souscrire à une prévoyance pour la totalité ou une partie de ses employés (à condition qu'elle ne fasse aucune distinction de sexe, d'âge, etc.).
L'avantage est de mutualiser les frais et les risques, ce qui réduit le coût général des garanties.

Dans le cas d'une convention collective, les garanties proposées sont sensiblement les mêmes : le décès, l'invalidité ou l'arrêt maladie y sont inclus. Toutefois, ces garanties diffèrent dans le détail : chaque convention est mise au point par la société (le dirigeant, qui peut demander la participation des employés et des acteurs syndicaux). De cette façon, elle obtient une protection personnalisée, qui s'adapte aux risques que l'activité présente.

Faut-il privilégier certaines garanties ?

Comme une entreprise, vous pouvez faire évoluer la protection pour laquelle vous avez opté.
Avant de signer, il est impératif de savoir quels risques vous encourrez dans votre vie personnelle et professionnelle. Il est évident qu'une protection décès est plus utile si vous exercez une activité dangereuse.

Trucs et astuces

Prêtez une attention particulière au délai de carence. Celui-ci correspond à la période entre le moment où l'aléa survient et celui où vous commencez à être remboursé. Le délai de carence peut être de plusieurs mois, ce qui posera des problèmes financiers à plus ou moins long terme.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.