Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le chômage influe sur la santé

Boursorama avec Pratique.fr27/06/2016 à 15:25

Avec plus de 3,6 millions de personnes concernées en France, le chômage touche toutes les catégories de la population. Au-delà des conséquences professionnelles, la perte d'emploi a également un impact important sur la santé des chômeurs et de leur entourage. Ainsi, une étude officielle vient de mettre en lumière les conséquences sanitaires et sociales du chômage.

Le chômage entraîne de sévères dépressions.

Le chômage tue

Accentué par la crise économique de 2008, le chômage touche désormais plus de 10% de la population active et 5 millions de salariés enchaînent périodes d'emploi précaire et périodes de chômage. Au fil des années, la santé des demandeurs d'emploi est devenue une question de santé publique. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) vient de publier une analyse du phénomène. Sa conclusion est sans appel : chaque année, entre 10 000 et 14 000 décès sont liés au chômage.
Une enquête de l'Inserm montre même que des maladies cardio-vasculaires comme l'hypertension et certains cancers lui sont imputables. Selon ce même institut de recherche, l'état de santé des chômeurs est largement dégradé, du moins dans sa perception, car ils sont environ 2 fois plus nombreux à se déclarer en mauvaise santé que les actifs.
Le risque de dépression augmente notamment de 25% selon une étude de la Dares de 2015. On constate ainsi que le taux de suicide progresse de 1,5% pour chaque augmentation de 10% du taux de chômage. Quand on sait que le taux de chômage a progressé de 47% depuis 2008 en France, l'enjeu de santé publique devient évident.

Un impact indirect sur la santé

Les corrélations entre chômage et état de santé sont nombreuses. Les situations de perte d'emploi impactent indirectement l'environnement sanitaire des demandeurs d'emploi, augmentant les risques de séparation et de précarité. Dans le but d'améliorer le soutien psychologique apporté aux chômeurs, le CESE recommande la mise en place d'un bilan médical dès le premier entretien avec Pôle emploi.Sans établir de lien de cause à effet entre chômage et santé, l'analyse du CESE relève que les situations de perte d'emploi coïncident avec des risques sanitaires qu'il ne faut pas négliger. Selon l'organisme, lutter contre le chômage passe aussi par une prise en compte des droits des demandeurs d'emploi en matière de santé.

Trucs & Astuces

Au regard de l'impact sanitaire du chômage, la question de l'assurance maladie des demandeurs d'emploi se pose. En matière de couverture santé, les chômeurs conservent leur assurance antérieure. Ils bénéficient également en cas de besoin d'une protection universelle maladie (PUMA) accompagnée de la complémentaire santé CMU-C. Enfin, selon le niveau de leurs revenus, les personnes au chômage peuvent demander une aide à la complémentaire santé (ACS).

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.