Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : le locataire doit payer pour les dégradations même si le propriétaire ne fait aucune réparation
Boursorama avec Newsgene22/01/2021 à 16:13

Le propriétaire peut exiger une compensation pour des dégradations mais n'effectuer aucune réparation ensuite. (illustration) (Pixabay / AJEL)

Le propriétaire peut exiger une compensation pour des dégradations mais n'effectuer aucune réparation ensuite. (illustration) (Pixabay / AJEL)

Le locataire d'un logement ne peut pas exiger que le propriétaire effectue des réparations même s'il a été tenu de l'indemniser pour des dégradations commises pendant sa location. Le préjudice du bailleur existe du simple fait de la constatation des dégradations et justifie la compensation par le locataire. Aucune réparation n'est cependant exigée à la suite de cette indemnisation.

Le locataire d'un logement doit supporter les réparations des dégradations constatées lors de son départ mais ne peut pas exiger que ces réparations soient effectivement réalisées par le propriétaire. C'est ce qu'a déclaré la Cour de cassation dans une décision rendue le 7 janvier dernier.

Le locataire responsable des dégradations

Un locataire avait porté plainte après avoir quitté un logement. Il avait été tenu de payer des réparations mais celles-ci n'avaient pas été effectuées par le propriétaire. Les locaux avaient été immédiatement reloués sans remise en l'état. Aucune baisse de valeur des locaux n'était prouvée et aucune réduction de loyer n'avait été consentie à ce titre au nouveau locataire.

La Cour de cassation a observé que le Code civil n'exige pas de telles constatations. La loi dispose seulement que le locataire « répond des dégradations ou des pertes qui arrivent pendant sa jouissance, à moins qu'il ne prouve qu'elles ont eu lieu sans sa faute ». Il doit rendre les locaux dans l'état qui était le leur à son arrivée.

Le propriétaire n'est pas tenu de réparer

S'il n'y a pas eu d'état des lieux d'entrée, le locataire est supposé en avoir pris possession alors qu'ils étaient en bon état, précise le Code civil. Le locataire n'est donc pas concerné par les dépenses engagées ensuite par le propriétaire pour réparer les dégâts.

Le préjudice existe du simple fait de la constatation des détériorations, même si aucune dépense n'est ensuite engagée pour les réparer, ont déclaré les juges. L'indemnisation du bailleur par le locataire lors de son départ n'est donc pas subordonnée à l'exécution des réparations.

Cass. Civ 3, 7.1.2021, K 19-23.269

21 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jy831
    24 janvier17:25

    J'ai croisé chez l'huissier un ouvrier qui avait 1000 euros de retraite qui s'était sacrifié toute sa vie pour compléter sa retraite par l'achat d'un logement pour le louer et qui n'était pas payé par une femme qui avait deux enfants et dont le salaire plus la pension alimentaire atteignait 3000 euros .La dette etait de 20000 euros soit deux ans et demi de loyer ,elle vivait bien et lui avait vendu sa voiture car il ne pouvait plus payer l'assurance,les charges,les impots fonciers...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer