Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : « chute des prix des petites surfaces à Paris » (MeilleursAgents)

Boursorama04/12/2015 à 14:24

Le prix des petites surfaces parisiennes baisse avec l'augmentation des mises en vente.

Au cours du mois de novembre, le réseau immobilier MeilleursAgents a enregistré une baisse de prix inhabituelle des petites surfaces parisiennes. En cause : une augmentation des mises en vente qui serait notamment une conséquence de l’encadrement des loyers mis en place en août dernier.

« À Paris en novembre, les prix ont baissé en moyenne de -0,5% avec un grand écart entre l’évolution des prix des petites surfaces (1 et 2 pièces) qui baissent très fortement (-1,1%) et ceux des grandes surfaces (3 pièces et plus) qui augmentent de +0,3% », résume MeilleursAgents dans son dernier baromètre mensuel des prix de l’immobilier.

Ce baromètre est « basé sur les promesses de vente signées entre le 1er et le 30 novembre 2015 qui se transformeront en actes authentiques dans les 3 prochains mois », rappelle le réseau d’agences, ce qui en fait un indicateur avancé de l’évolution des prix de l’immobilier.

L’encadrement des loyers en serait la cause

La baisse du prix des petites surfaces et la hausse des grandes surfaces à Paris est un phénomène tout à fait opposé à celui observé au cours des derniers mois. Jusqu’ici, les prix au mètre carré des petites surfaces avait tendance à monter alors que les prix des grandes surfaces étaient mal orientés.

Pour Sébastien de Lafond, Président et cofondateur de MeilleursAgents.com, « L’encadrement des loyers et la hausse prochaine des droits de mutation à Paris ont un impact direct sur l’évolution des prix des petites surfaces. Les investisseurs semblent vendre en réaction aux nouvelles conditions du marché parisien. La conséquence immédiate est une baisse assez spectaculaire des prix moyens des studios et deux-pièces dans Paris suite à un afflux de mises en vente face à une demande qui reste atone ».

Conjoncture relativement défavorable pour la demande

MeilleursAgents explique en effet : « La demande d’immobilier, qui est l’élément essentiel de reprise de l’activité et de progression des prix sur le marché, dépend essentiellement de facteurs macroéconomiques. Sur le front de l’emploi, la timide embellie de septembre a été brutalement contredite par les très mauvais chiffres d’octobre. L’inversion de la courbe du chômage est donc loin d’être acquise ».

Autre élément à avoir en tête : « Les récents événements auront un impact certain sur la consommation des ménages ainsi que sur le tourisme étranger à Paris et dans les principales grandes villes de France, au moins à court terme. Cette situation ne devrait pas trop impacter le marché immobilier, mais il est encore trop tôt pour en tirer des conséquences pour l’ensemble de l’année 2016. Malgré les taux bas et les annonces du Gouvernement (élargissement du PTZ à l’ancien à rénover), la mécanique de reprise tourne à faible régime et ne laisse pas augurer de changement majeur à court et moyen terme ».

Peu d’évolution en Ile-de-France et en régions

Dans un autre registre, cette absence de « changement majeur » concerne également l’évolution des prix en Ile-de-France et en province.

« En banlieue [parisienne], la situation s’est stabilisée autant en Petite qu’en Grande Couronne », note MeilleursAgents. L’évolution des prix en est en effet restée cantonnée à des écarts très faibles compris entre -0,3% et +0,3% en novembre par rapport au mois d’octobre.

Plus largement, en province, l’évolution des prix au cours du mois de novembre a été très disparate selon les villes. Les prix ont légèrement baissé à Lyon, Toulouse et Lille, et légèrement monté à Marseille, Nice, Nantes, Montpellier ou Bordeaux.

L’évolution des prix en octobre avait été nettement moins bonne en province, alors que les prix avaient baissé dans l’ensemble des principales grandes villes selon le même baromètre.

Sur un an, les prix en province restent orientés à la baisse dans toutes les villes mentionnées, sauf à Nantes. « En régions, les tendances d’évolution des prix sont directement indexées sur l’attractivité de chaque ville en termes d’emploi, de dynamisme économique et de qualité de vie », affirme MeilleursAgents.

Des transactions en hausse, mais toujours inférieures aux années fastes

Alors que la fin d’année approche à grands pas, MeilleursAgents dresse un premier bilan annuel provisoire sur le plan des volumes d’achats et de ventes.

« Globalement, le nombre de transactions réalisées en 2015 devrait être légèrement supérieur à celui de 2014 et atteindra environ 750.000 transactions. Cette légère progression n’a pas été linéairement distribuée sur toute l’année. Le premier semestre a vu les volumes diminuer, une baisse largement compensée par une remontée au second semestre et en particulier depuis septembre. Mais compte tenu de l’augmentation de la population française, il manque encore 110.000 transactions dans l’ancien pour retrouver la fluidité du marché des années 2000-2007 ».

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.