1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Héritage : peut-on déshériter ses enfants ?
Boursorama avec Pratique.fr11/11/2018 à 08:30

Sur les devants de la scène médiatique depuis plusieurs mois, la question de l'héritage suscite de nombreuses interrogations, dont une principale : est-il possible de déshériter ses enfants ? Mais la véritable question en trame est plutôt : est-il possible de déshériter totalement ses enfants ? Nos réponses dans cet article. 

Héritage : peut-on déshériter ses enfants ? / iStock.com - Gwengoat

La réserve héréditaire et la quotité disponible, deux notions centrales

Si ailleurs dans le monde - notamment aux États-Unis - les parents peuvent légalement déshériter totalement leurs enfants, en revanche la loi française est bien plus protectrice à leur égard. Lorsque le défunt possédait sa résidence principale en France au moment du décès, c'est bien la loi française qui prévaut.  Les textes juridiques applicables en droit français indiquent clairement que chaque enfant a droit à une part minimale d'héritage, et il la recevra quoi qu'en pensent ses parents de leur vivant. Cette part minimale est appelée la réserve héréditaire. La loi est même précise quant à la répartition de la succession en fonction de la composition de la famille. La réserve héréditaire correspond ainsi à : la moitié des biens des parents lorsqu'ils ont un seul enfant les deux tiers des biens en présence de deux enfants les trois quarts des biens en présence de trois enfants ou plus  Aussi, à la question "peut-on déshériter entièrement ses enfants ?", la réponse est non. Pas totalement en tout cas. Car la partie restante du patrimoine qui n'a pas été transmise, appelée "quotité disponible" fait quant à elle l'objet d'une utilisation libre de la part des parents. La loi française autorise en effet à transmettre librement à quiconque le patrimoine restant. Encore faut-il que cela soit établi par la rédaction d'un testament ou par un procédé simple de donation. N'importe quelle personne, ayant un lien de parenté ou non avec le(s) défunt(s) peut donc recevoir tout ou partie de la quotité disponible : voisins, amis, petits-enfants, associations... Reste que dans un cas exceptionnel très précis, un enfant peut être automatiquement exclu de la succession. C'est le cas lorsque celui-ci a été condamné à une peine criminelle, en tant qu'auteur ou complice des faits suivants : meurtre ou tentative de meurtre sur la personne du défunt, coups ou violence sur la personne du défunt ayant entraîné la mort sans intention de la donner. 

La nouvelle loi européenne et l'amendement de la loi Pacte

La loi est une matière mouvante, évoluant sans cesse. Une nouvelle loi européenne datant du 17 août 2015 apporte un éclairage nouveau sur les règles successorales. Selon cette nouvelle disposition juridique, les parents retraités vivant dans un pays dans lequel la loi successorale est moins stricte qu'en France peuvent modifier la répartition de leur patrimoine à destination de leurs enfants. Pour autant, il faut que cela soit dûment mentionné par écrit, dans un testament.  Dans le cadre de la loi Pacte, en cours d'examen à l'Assemblée nationale, un amendement proposé par le député de Paris Stanislas Guérini pourrait rebattre les cartes. La loi Pacte est - rappelons-le - un ensemble de textes et de dispositions juridiques à destination des entreprises. L'amendement proposé par Stanislas Guérini propose ainsi qu'un entrepreneur puisse transmettre les parts de sa société à une fondation plutôt qu'à ses descendants. Rien n'a encore été voté à ce jour, mais cet amendement pourrait changer la donne.

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gouraudp
    11 novembre20:44

    grem1317.......Tu n'est pas obliger d'aller retirer 50 000 euros en allant rien que au distributeur si tu prends 500 euros par semaine tu as déjà 26000 euros de retirer, s'il te reste beaucoup de temps à vivre cela feras une belle somme, tu peux aussi avantager qui tu veux en lui offrant télé, meubles , essence , courses etc..et des présence d'usage noel, anniversaire fêtes je t'assure a la fin cela feras une belle somme si tu la bien sur.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer