Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Des toilettes publiques en économie circulaire
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr09/06/2021 à 08:30

Faire coïncider économie circulaire et toilettes publiques ne semble pas être facilement réalisable à première vue, mais c'est pourtant le principe des nouvelles latrines proposées aux communes par la société PSV.

Des toilettes publiques en économie circulaire - iStock-Askolds

Des toilettes publiques en économie circulaire - iStock-Askolds

Des latrines publiques écoresponsables...

Le groupe PSV, spécialiste des toilettes publiques pour les communes et les grands événements sportifs et culturels, lance une nouvelle génération de sanitaires totalement écoresponsables. Autonomes en électricité et ne nécessitant pas de raccordement au réseau d'eau potable, ces latrines 2.0 sont sobres en énergie et préservent les ressources naturelles. Mais ce n'est pas tout car l'entreprise a conçu ces toilettes publiques de dernière génération dans une optique d'économie circulaire : l'urine est récoltée et par la suite utilisée comme engrais naturel pour les exploitations agricoles. Virginie Millet, l'une des responsables de l'entreprise, explique que " L’implantation de ces sanitaires a un double enjeu : répondre aux besoins croissants en toilettes publiques dans l’espace urbain mais aussi intégrer une démarche d’économie circulaire où l’urine n’est pas considérée comme un déchet. Nous nous chargeons de la collecte de l’urine pour l’amener dans un site de traitement et de valorisation qui la transformera en ressource agricole ".

Et pensées pour s'adapter à tous et à tout type de besoin

Si le volet écoresponsable et économie circulaire compte parmi les points forts de ces toilettes publiques, il n'est pas le seul car ces nouveaux équipements se veulent par ailleurs inclusifs. L'accessibilité des personnes à mobilité réduite a ainsi été grandement améliorée tout comme l'ergonomie et le confort d'utilisation de ces nouveaux sanitaires publiques. Les personnes en situation de handicap ont d'ordinaire du mal à accéder aux toilettes publiques et les femmes rechignent souvent à utiliser des sanitaires qui ne sont pas spécialement adaptés. C'est également dans l'optique de résoudre cette double problématique que l'entreprise PSV a élaboré sa nouvelle gamme de toilettes publiques.  L'entreprise compte ainsi apporter une réponse ad hoc aux besoins des communes en la matière, à savoir celle de la nécessité d'offrir au public des sanitaires à la fois davantage adaptés et ergonomiques mais également en nombre suffisant. Sur ce dernier point, la chose est rendue possible par le coût maîtrisé de ces nouvelles latrines en comparaison avec les toilettes publiques ancienne génération, puisqu'elles ne consomment plus d'électricité ni d'eau. A l'arrivée, les communes de France peuvent donc investir davantage dans l'implantation de toilettes publiques ; le fait est qu'il en manque cruellement dans les petites, moyennes et grandes villes de l'hexagone. Il en va du service public rendu aux contribuables et ces latrines de nouvelle génération semblent bien apporter une réponse adéquate à cette problématique d'hygiène publique. Car comme le rappelle l'un des responsables de l'entreprise PSV, un plus grand nombre de toilettes publiques permet de réduire mécaniquement le nombre d'incivilités sur les murs et le long des trottoirs. Aussi, ces sanitaires écoresponsables sont pensés pour être rapidement et facilement installés, en quelques heures seulement. Cela permet d'en implanter à la demande, lors d'événements sportifs et culturels ou encore lors de pics de fréquentation touristique.   

1 commentaire

  • 10 juin08:14

    bonne chose. évidemment, personne n'en voudra près de chez soi ou de son commerce, mais tout le monde en a besoin.


Annonces immobilières