1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment PETA entre au capital de grandes marques
Boursorama avec Pratique.fr07/05/2020 à 08:30

L'association américaine de défense des animaux People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) a profité de la chute des cours boursiers pour prendre des parts dans plusieurs groupes importants du secteur de l'habillement. Elle ainsi investi chez le français Kering (Gucci, Saint-Laurent) ou encore chez Ralph Lauren et Burberry. L'objectif étant d'accéder aux assemblées d'actionnaires pour peser sur les décisions et faire passer ses valeurs comme celles de "bannir la laine, le mohair ou encore le cachemire".

iStock-becon

Une stratégie bien rodée

L'association PETA est connue pour ses vidéos "choc", comme ces images tournées en 2015 dans des élevages de crocodiles et d'alligators qui avaient poussé l'actrice Jane Birkin à faire enlever son nom des sacs en crocodile de la marque Hermès. Ou encore celles montrant le traitement cruel infligé aux moutons et aux chèvres, en Afrique du Sud, en Chine et en Mongolie. Si cette stratégie de diffusion d'images choquantes lui permet d'obtenir des résultats, PETA n'hésite pas non plus à recourir à d'autres actions plus "discrètes" mais non moins efficaces. Ce n'est pas la première fois que PETA utilise cette stratégie de "l'entrisme" dans le monde de la mode. En 2015 déjà, l'association avait fait l'acquisition d'une action du groupe Hermès, puis d'une autre du groupe LVMH en 2017 afin d'être présent aux assemblées générales d'actionnaires et dénoncer l'exploitation animale. L'association vient donc de récidiver et, à la faveur de la crise financière consécutive à la pandémie de Coronavirus, a pu cette fois entrer au capital d'une vingtaine de groupes du secteur de l'habillement en même temps, le prix des actions ayant considérablement chuté. PETA est désormais actionnaire non seulement de Kering, Ralph Lauren et Burberry mais aussi d'Under Armour, d'Urban Outfitters, de Deckers Outdoor Corporation ou encore de Capri Holdings (Jimmy Choo, Versace...).

Influencer les décisions des groupes

Comme l'explique Mathilde Dorbessan de PETA France au site Fashion Network, "devenir actionnaire permettra à l'association d'encourager de grands groupes et enseignes, de Kering à Guess, à passer à des matières chics, écologiques et éthiques" car, selon elle, "les consommateurs d'aujourd'hui souhaitent soutenir les entreprises qui partagent leurs valeurs et vendent uniquement des pulls et des manteaux pour lesquels aucun animal n'a souffert". Si la branche américaine de l'association reste évasive sur le nombre d'actions acquises et leur prix lors de cette dernière vague d'investissements, elle affirme en détenir suffisamment pour pouvoir assister aux assemblées d'actionnaires et ainsi, précise t-elle dans un communiqué, "pousser les  marques de mode à cesser leur utilisation de laine, de mohair et de cachemire". D'autres activistes utilisent également ce moyen pour faire entendre leur voix. L'on se souvient notamment de ces images cocasses des équipes de François Ruffin (qui avaient eux aussi acheté une action du groupe) à une assemblée générale de LVMH (encore) dans le film "Merci Patron".

A propos de PETA

PETA est une association à but non lucratif créée en 1980 aux Etats-Unis qui a pour vocation de défendre les droits des animaux. Avec plus de 6,5 millions d'adhérents et de partisans, il s'agit de la plus grande organisation de protection animale au monde.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer