Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Choisir eBay, Le Bon Coin ou Marketplace
Le Particulier pour BoursoraMag21/06/2020 à 14:00
Temps de lecture: 3 min

Choisir eBay, Le Bon Coin ou Marketplace (Crédits photo : Shutterstock)

Choisir eBay, Le Bon Coin ou Marketplace (Crédits photo : Shutterstock)

Depuis 2015, le commerce collaboratif en ligne prend de l'importance. Les Français sont de plus en plus nombreux à privilégier ces plateformes pour leurs achats ponctuels ou réguliers mais ces différents sites ou applications ne fonctionnent pas tous de la même manière. eBay, la Marketplace Facebook ou Le Bon Coin, pour les consommateurs les défauts et qualités des solutions proposées peut faire la différence.

La mode du commerce collaboratif

Les plateformes de commerce dites collaboratives ont le vent en poupe. Elles permettent d'acheter ou vendre presque tout ce qui nous entoure. Pour les particuliers, elles aident à se débarrasser facilement d'objets encombrants ou devenus inutiles même si, sur la plupart des plateformes, la saisonnalité est un critère important à prendre en compte (une combinaison de ski se vendra mieux en hiver qu'en été). Quelle que soit la raison de la mise en vente, cela permet d'avoir un complément de revenus plus ou moins important.

Ces plateformes de commerce collaboratives se sont multipliées en l'espace de 5 ans. Il y a les mastodontes comme Amazon ou eBay, mais aussi de nouveaux acteurs comme Vinted, spécialisé dans la transaction de vêtements. Pour le consommateur, le choix de la plateforme va dépendre de différents critères. Des sites comme eBay ou Amazon, même s'ils sont généralistes, se prêtent bien à la vente de produits high-tech. Le Bon Coin, quant à lui, s'adapte plus au mobilier et au petit électroménager. Le Marketplace de Facebook a été pensé pour aider les internautes à vendre vite et le mieux possible quand, la plupart du temps, il faut faire preuve de patience sur les autres sites.

eBay, l'enchère avant tout

eBay est le pionner des sites de vente en ligne entre particuliers. La plateforme repose sur un système d'enchères et chaque vendeur affiche un prix de départ pour son produit. Il laisse ensuite les internautes intéressés faire monter (ou pas) la valeur de l'objet mis en vente. Ce système demande au vendeur d'être patient et de privilégier des objets relativement rares ou particulièrement bon marché. En effet, les articles peu disponibles, comme par exemple, des montres de collection, de vieilles bandes dessinées et autres films ou jeux vidéo recherchés par les collectionneurs trouvent plus facilement leurs acheteurs. La plateforme repose aussi entre autres sur des boutiques et formats prix fixes (achat immédiat).

L'inscription est gratuite pour les vendeurs eBay sous le seuil de 50 articles vendus par mois. Cependant, la plateforme prélève 8% de frais pour chaque transaction réussie. Ainsi, pour un produit vendu 120 euros, la commission eBay sera de 9,60 euros. En contrepartie, contrairement aux autres plateformes de commerce collaboratif, eBay permet à ses vendeurs de bénéficier d'un programme d'expédition pour les acheteurs à l'étranger.

Le Bon Coin, la référence

Incontournable, Le Bon Coin est le site de petites annonces le plus fréquenté de France. Très accessible, il s'adapte particulièrement à la vente d'objets volumineux (meubles, électroménagers...). Sur Le Bon Coin, les vendeurs doivent anticiper une marge de négociation sur le prix affiché. Les acheteurs aiment toujours négocier avant de s'engager. Depuis peu, un service de paiement sécurisé a été intégré à la plateforme. Il a permis de mettre un terme au flot d'arnaques devenues récurrentes sur le site.

Contre quelques euros, le site permet aux vendeurs de voir les données statistiques de leurs annonces pour en améliorer les performances. Cette contribution, permet de placer les annonces proposées en tête de liste ou de mettre davantage de photos.

Marketplace, la vente instantanée

Lancée en août 2017, la Marketplace de Facebook est une alternative au site Le Bon Coin. Entièrement gratuite, sans prélèvement de commissions, elle a pour principal avantage d'être adossée à Facebook. Le vendeur connaît en quelques clics l'identité de ses acheteurs potentiels à travers leur profil et peut faire le tri entre les personnes sérieuses et les arnaqueurs potentiels. Cette confiance est essentielle dans la vente entre particuliers.

Sur la plateforme Marketplace, la mise en relation se fait via l'application Messenger et cela simplifie le processus de transaction. Tout est pensé, sur le plan ergonomique, pour permettre à l'acheteur de vendre n'importe quoi en quelques minutes depuis son smartphone. Cependant, il n'existe aucune solution de paiement sécurisé à ce jour et tout se fait en direct entre le vendeur et l'acheteur. Par ailleurs, aucun mode de livraison, ni aucun système de notation des acheteurs ou vendeurs n'a été mis en place.

A lire aussi : Interview de Antoine Jouteau (LeBonCoin)

Les Risques en Bourse

Fermer