Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rome oppose son veto à un accord entre Fastweb et Huawei, selon des sources
Reuters23/10/2020 à 20:02

ROME OPPOSE SON VETO À UN ACCORD ENTRE FASTWEB ET HUAWEI, SELON DES SOURCES

ROME OPPOSE SON VETO À UN ACCORD ENTRE FASTWEB ET HUAWEI, SELON DES SOURCES

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien s'est opposé à la conclusion d'un accord entre le groupe de télécommunications Fastweb et le chinois Huawei sur la vente de matériel pour la téléphonie mobile de cinquième génération (5G), a-t-on appris vendredi de sources proches du dossier.

Rome n'avait jusqu'ici pas fait obstacle aux accords avec l'équipementier, que Washington soupçonne de collusion avec les services de renseignements chinois. La décision a été prise jeudi soir lors d'un conseil ministériel, a-t-on précisé.

"Le gouvernement a opposé son veto à l'opération, demandant à Fastweb de diversifier ses fournisseurs", a-t-on déclaré à Reuters de source gouvernementale.

Lors de sa visite de septembre en Italie, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo avait qualifié le matériel chinois de télécommunications mobiles de menace pour la Péninsule.

Sous la pression des Etats-Unis, les gouvernements européens ont réévalué le rôle des entreprises chinoises dans la construction de leurs réseaux. Le Royaume-Uni a été le premier en juillet à ordonner le bannissement des équipements Huawei de son réseau télécom 5G d'ici 2027.

De son côté, la France prévoit de ne pas proroger les autorisations qui ont été accordées aux opérateurs télécoms souhaitant acheter des équipements 5G à Huawei, ce qui aboutira de facto à une sortie progressive de l'équipementier chinois des réseaux mobiles français, selon des sources proches du dossier.

(Giuseppe Fonte et Elvira Pollina, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer