Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réductions d'impôts : une avance moyenne de 640 euros par foyer
Le Point14/01/2021 à 10:55

Un versement bienvenu en ces temps de restrictions financières : le gouvernement créditera le compte bancaire de 8,5 millions de ménages de 60 % du montant de certaines réductions d'impôts auxquelles ils ont droit au titre de dépenses ou d'investissements opérés en 2020. Le solde sera versé en août.

Toutes les réductions d'impôts acquises n'offrent pas droit, cependant, à avances. Sont concernés les dépenses d'emploi de salariés à domicile, les frais de garde d'enfants, les dons aux œuvres et aux partis politiques, les cotisations syndicales, les dépenses liées à la dépendance, les investissements immobiliers locatifs (lois Scellier, Duflot, Pinel) ou en résidences services (loi Censi-Bouvard), les investissements outre-mer dans le logement. En revanche sont exclus de l'acompte les réductions d'impôts pour frais de scolarité, pour investissements dans les PME, FIP, FCPI, dans les Sofica, les investissements outre-mer industriels, forestiers ou Malraux et le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE).

Le dispositif Pinel revu à la baisse

En outre, les 60 % sont calculés à partir des dépenses qui ont donné lieu à ces mêmes réductions d'impôts en 2019, ce qui signifie que, si vos dépenses ont augmenté, le surplus ne sera pas pris en compte. Mais pas d'inquiétude, la réduction d'impôt correspondant à ce surplus vous sera versée en août. Il en est de même s'il s'agit de nouvelles réductions

... Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer