Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nicolas Dupont-Aignan : « Je n'ai pas besoin de câlins »
Le Point22/01/2021 à 14:11

Nicolas Dupont-Aignan l'assure, il n'est pas sujet aux aigreurs, encore moins à la rancune. Le départ de sa suppléante à l'Assemblée nationale Lisa Haddad  ? Un non-événement. L'apparition d'un mouvement concurrent aux initiales trompeuses, Demain la France, ou DLF pour les intimes, né de la réunion de cadres séparatistes ? Une « tempête dans un verre d'eau ». Beau joueur, le président de Debout la France fait mine de souhaiter bon vent aux « quelques » camarades partis grossir les rangs du Rassemblement national, sans oublier de tacler Marine Le Pen, « l'assurance-vie d'Emmanuel Macron ». Pour Le Point, le gaulliste, sujet aux traversées du désert, répond au départ de ses partisans, tente de remettre quelques pendules à l'heure et l'assure : « Je serai candidat, n'en déplaise aux mécontents. »

Le Point : Dans nos colonnes, Lisa Haddad, votre suppléante à la députation, évoquait votre solitude politique, le « gâchis » que cela représentait. À force de refuser l'union, Nicolas Dupont-Aignan ferait-il cavalier seul ?

Nicolas Dupont-Aignan : C'est une contre-vérité totale. Je suis le seul qui a osé faire l'union au second tour de l'élection présidentielle pour faire barrage à Emmanuel Macron. Quand toutes les personnalités politiques de tous bords se sont abstenues ou ont invité à voter

... Lire la suite sur LePoint.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    22 janvier15:57

    "Je suis le seul qui a osé faire l'union au second tour de l'élection présidentielle pour faire barrage à Emmanuel Macron. Quand toutes les personnalités politiques de tous bords se sont abstenues ou ont invité à voter"?...c'est pourtant vrai!!!...Alors???...;-))

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer