Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le pape en "pèlerinage de paix" au Soudan du Sud
information fournie par Reuters03/02/2023 à 13:58

par Philip Pullella et Estelle Shirbon

JUBA, 3 février (Reuters) - Le pape François est arrivé vendredi au Soudan du Sud, jeune pays aux prises avec la guerre et la pauvreté, pour un "pèlerinage de paix", accompagné des chefs des Eglises anglicane et presbytérienne d'Ecosse.

Le Soudan du Sud, ancienne région du Soudan, est devenu indépendant en 2011 mais la guerre civile a éclaté deux ans plus tard, et la violence et la faim perdurent malgré un accord de paix signé entre les deux principaux protagonistes du conflit, le président Salva Kiir et le vice-président Riek Machar.

A la veille de l'arrivée du souverain pontife à Juba, 27 personnes ont été tuées dans l'Etat d'Equatoria-Central, celui de la capitale sud-soudanaise, dans des violences entre éleveurs et une milice locale.

Le pape voyage avec l'archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, le chef de l'Eglise anglicane, et de Iain Greenshields, modérateur de l'Assemblée générale de l'Eglise d'Ecosse.

A eux trois, ces dignitaires représentent les principales religions encore actives au Soudan du Sud, pays majoritairement chrétien.

Justin Welby s'est dit horrifié en apprenant le bilan des récentes violences. "C'est un récit qu'on entend trop souvent à travers le pays. J'en appelle à nouveau à une autre voie : que le Soudan du Sud s'unisse pour une paix juste", a-t-il déclaré.

Le pape souhaitait se rendre depuis des années au Soudan du Sud, mais les préparatifs avaient sans cesse été repoussés pour des questions de sécurité.

En avril 2019, geste mémorable de son pontificat, le pape s'était agenouillé pour embrasser les pieds des protagonistes du conflit lors d'une réunion au Vatican, les exhortant à ne pas basculer à nouveau dans la guerre civile.

François devait prononcer ce vendredi un discours lors d'une rencontre avec les autorités, la société civile et le corps diplomatique.

Samedi, les trois dignitaires chrétiens s'entretiendront avec un groupe de déplacés internes pour entendre leurs témoignages.

François célébrera la messe dimanche avant de reprendre l'avion pour Rome.

Agé de 86 ans, le pape effectue son troisième voyage en Afrique subsaharienne depuis son élection en 2013.

Avant de rejoindre le Soudan du Sud, il s'est rendu en République démocratique du Congo (RDC), où il a dénoncé le "poison de la cupidité" et le pillage des ressources à l'origine des conflits qui ensanglantent le pays, et recueilli les paroles de victimes d'atrocités.

(version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault)

0 commentaire