Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le Maire confiant dans des compromis avec l'Allemagne sur les règles budgétaires
information fournie par Reuters29/11/2021 à 15:45

LE MAIRE CONFIANT DANS DES COMPROMIS AVEC L'ALLEMAGNE SUR LES RÈGLES BUDGÉTAIRES

LE MAIRE CONFIANT DANS DES COMPROMIS AVEC L'ALLEMAGNE SUR LES RÈGLES BUDGÉTAIRES

PARIS (Reuters) - Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, s'est déclaré lundi confiant dans la possibilité de parvenir à des compromis avec la nouvelle coalition au pouvoir en Allemagne sur une réforme des règles budgétaires européennes.

Bruno Le Maire a dit se réjouir de constater que la coalition "tricolore" formée à Berlin par les sociaux-démocrates, les Verts et les libéraux partageait la volonté du gouvernement français de renforcer la souveraineté européenne face aux Etats-Unis et à la Chine.

A ses yeux, cet objectif passe notamment par une réforme des règles encadrant les finances publiques des pays de la zone euro, afin de favoriser les investissements nécessaires au développement de nouvelles chaînes de valeurs sur le continent et à l'adaptation au changement climatique.

"Je suis convaincu que nous saurons trouver des points d'entente sur ces réformes nécessaires du pacte de stabilité et de croissance pour qu'il garantisse à la fois la stabilité de la zone euro et la nécessité aussi d'avoir plus de croissance, une croissance plus verte et une croissance qui finance des investissements technologiques indispensables", a dit Bruno Le Maire.

Alors que la France va prendre en janvier la présidence de l'Union européenne pour six mois, il a précisé s'être déjà entretenu au téléphone avec le ministre désigné des Finances en Allemagne, le libéral Christian Lindner, qu'il a qualifié d'"européen convaincu".

"Dès que Christian Lindner aura été confirmé par le Parlement allemand, nous aurons l'occasion de nous rencontrer, nous aurons l'occasion de discuter et nous trouverons sur la question de la réforme des règles du pacte de stabilité et de croissance un accord comme nous en avons trouvé sur tous les sujets. Je n'ai pas de doute là dessus", a-t-il insisté.

"Je suis convaincu que, avec cette nouvelle coalition allemande, nous parviendrons aux compromis nécessaires."

Bruno Le Maire a notamment rappelé que le futur chancelier, le social-démocrate Olaf Scholz, était ministre des Finances lorsqu'un accord a été conclu en juillet 2020 sur un plan de relance européen financé en partie par l'émission de dette commune.

"Je sais à quel point c'est un homme constructif, ouvert au débat, capable de compromis", a dit le ministre français de l'Economie en rappelant cet épisode.

(Rédigé par Nicolas Delame et Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot et Blandine Hénault)

12 commentaires

  • 30 novembre12:01

    il fera comme Sarko et la droite de la dette , par contre ce serait bien un jour qd l economie se porte bien que l on arrive à ne pas trop depenser ... ce serait du jamais vu en 50 ans LOL