Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

La France demande que la lumière soit faite sur les incidents lors d'une distribution d'aide humanitaire
information fournie par Reuters29/02/2024 à 22:49

Des Palestiniens transportent des blessés à la suite de tirs israéliens sur des personnes attendant de l'aide, dans la ville de Gaza

Des Palestiniens transportent des blessés à la suite de tirs israéliens sur des personnes attendant de l'aide, dans la ville de Gaza

La France attend que toute la lumière soit faite sur les informations faisant état de victimes civiles palestiniennes lors d'une distribution d'aide humanitaire à Gaza, a déclaré jeudi le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

Selon les autorités sanitaires de la bande de Gaza, les forces israéliennes ont ouvert le feu jeudi sur des Palestiniens qui attendaient une distribution d'aide humanitaire près de la ville de Gaza, faisant 112 morts et 280 blessés.

Un porte-parole de l'armée israélienne a déclaré que plusieurs dizaines de personnes avaient été blessées dans une bousculade à l'arrivée de camions d'aide humanitaire dans le nord de Gaza.

Une source israélienne a précisé que des soldats israéliens avaient tiré sur "plusieurs personnes" qu'ils considéraient comme une menace.

"En tout état de cause, il relève de la responsabilité d'Israël de se conformer aux règles du droit international et de protéger la distribution d'aide humanitaire aux populations civiles", a indiqué le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères.

Un cessez-le-feu immédiat et durable pour permettre l'acheminement à grande échelle de l'aide humanitaire et la protection des civils dans la bande de Gaza demeure la priorité de la France, était-il ajouté dans le communiqué.

(Rédigé par Camille Raynaud)

4 commentaires

  • 01 mars16:24

    Cette fois le terme massacre est bien utilisé à juste titre par beaucoup d'hommes politiques au niveau national et inernational .


Signaler le commentaire

Fermer