Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'Irlande soupçonne Londres de vouloir modifier l'accord de Brexit
information fournie par Reuters17/05/2021 à 09:29

L'IRLANDE SOUPÇONNE LONDRES DE VOULOIR MODIFIER L'ACCORD DE BREXIT

L'IRLANDE SOUPÇONNE LONDRES DE VOULOIR MODIFIER L'ACCORD DE BREXIT

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique propose de mettre en place seulement progressivement de nouveaux contrôles douaniers sur certains échanges de produits alimentaires entre l'Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni, en quatre étapes à partir du mois d'octobre, rapporte lundi la BBC, s'appuyant sur un document transmis par Londres à l'Union européenne.

Cette information suscite l'inquiétude de l'Irlande, qui soupçonne le gouvernement de Boris Johnson de vouloir modifier l'accord de Brexit, indique la radiotélévision irlandaise (RTE).

Après la sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne en début d'année, des contrôles douaniers ont été instaurés sur certaines marchandises expédiées de Grande-Bretagne vers l'Irlande du Nord, conformément aux dispositions prévues par l'accord sur le Brexit.

Ce protocole a pour but d'éviter le rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande, restée dans l'UE, mais il a contribué à réveiller des tensions communautaires dans la province britannique, où les unionistes refusent toute différence de traitement avec le reste du Royaume-Uni.

Afin d'éviter des problèmes d'approvisionnement en Irlande du Nord, le gouvernement de Boris Johnson a décidé en mars de prolonger jusqu'en octobre un moratoire sur ces contrôles douaniers. L'Union européenne a dénoncé une initiative unilatérale contraire à l'accord de Brexit et des discussions ont été engagées entre les deux parties.

Les informations diffusées lundi par la BBC font maintenant craindre à l'Irlande que le Royaume-Uni ne s'engage dans une réécriture complète du protocole sur l'Irlande du Nord, rapporte RTE, d'autant que le négociateur britannique David Frost a jugé la semaine dernière que ce protocole n'était pas viable sur le long terme.

"Dublin craint maintenant que Londres pousse pour une réécriture complète du protocole, au-delà du simple ajout d'éléments de flexibilité le temps des discussions techniques en cours avec la Commission européenne", rapporte la RTE.

(Guy Faulconbridge; version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5285637
    17 mai10:12

    lamentable cette bêtise de Brexit qui est déjà partie sur des mensonges