1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Géolocalisation des militaires : l'armée française réagit
Le Point30/01/2018 à 13:05

L'armée française a réagi après la divulgation de la géolocalisation de nombreux militaires par l'application de fitness Strava. Contacté par Le Point.fr, l'état-major des armées (EMA) explique avoir « effectué un rappel en interne sur la nécessité de respecter les règles élémentaires de sécurité des systèmes d'information », dans lequel « il est en particulier rappelé de désactiver les fonctions de géolocalisation et de GPS ». En clair, comme l'avait anticipé l'étudiant australien Nathan Ruser (qui a lancé la polémique le 27 janvier), « nombreux sont ceux qui passent un mauvais quart d'heure ».

Les Californiens de Strava, une appli pour smartphone qui permet de suivre des activités physiques comme le vélo ou le jogging, publient régulièrement une carte (« heat map ») très détaillée des parcours de ses utilisateurs. La dernière version date de 2017 et affiche plus d'un milliard d'activités dans le monde entier. Même si les données sont anonymisées, la précision des tracés GPS permet de distinguer très clairement les bases militaires, en particulier les installations américaines, britanniques ou françaises sur leur territoire national, mais surtout à l'étranger, là où elles essaient de rester discrètes. Pour la France, par exemple, les bases de l'opération Barkhane (N'Djamena, Madama, Abéché, Faya-Largeau, Niamey, etc.) ou encore la base aérienne projetée de Jordanie...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer