1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Données personnelles : Grindr, un cas d'école
Le Point03/04/2018 à 17:05

Grindr revendique plus de 3,6 millions d'utilisateurs par jour.

Le Web se remet à peine de l'affaire Cambridge Analityca, qui a mis en lumière de graves dérives de Facebook dans l'exploitation des données personnelles, qu'un nouveau scandale émerge. Grindr, l'appli de rencontre pour la communauté LGBTQ (lesbienne, gay, bi, trans et queer), a partagé des données ultrasensibles, notamment le « statut VIH », de ses utilisateurs. Des entreprises partenaires de Grindr, qui développent des publicités ou testent des fonctionnalités pour l'appli, ont ainsi eu accès à ces données personnelles, dont une information de santé susceptible de détruire des vies, pour peu que les adresses e-mail et pseudo des membres puissent être reliés à un vrai nom.

« Nous comprenons à      quel point la révélation de la séropositivité peut être un sujet sensible », explique Scott Chen, directeur technique de Grindr, dans une publication sur Tumblr. Toutefois, loin du mea culpa du patron de Facebook Mark Zuckerberg, il insiste sur la responsabilité des... utilisateurs. « Grindr est un forum public. Nous donnons l'opportunité aux utilisateurs de publier des informations sur eux-mêmes, y compris leur statut concernant le VIH et la date de leur dernier test, et nous écrivons très clairement dans notre politique de vie privée que si vous choisissez d'inclure cette information dans votre profil, elle deviendra publique », écrit Scott Chen. « Vous devriez donc réfléchir attentivement...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer