Immobilier parisien : la baisse se poursuit

le
39

Les prix de l'immobilier parisien baissent de 2,8% sur un an selon les notaires de Paris - Ile-de-France.
Les prix de l'immobilier parisien baissent de 2,8% sur un an selon les notaires de Paris - Ile-de-France.

La baisse des prix de l'immobilier parisien s'est poursuivie en début d'année selon les statistiques des notaires de Paris et de l'Ile-de-France. Surtout, une poursuite de la baisse est attendue pour les mois à venir.

Le prix moyen du mètre carré à Paris intramuros aurait atteint 7930 euros en janvier (-0,4% par rapport à décembre) selon les notaires de la région parisienne, confirmant leur passage sous les 8000 euros observé fin 2014 par la même source. Sur un an, la baisse des prix observée est de 2,8%, et 1,5% sur les trois derniers mois.

Comme le rappelaient Les Echos dans leur édition de lundi matin, « La correction, mois après mois, n'est pas spectaculaire, mais, cumulée, la chute devient sensible. En trois ans, les prix de l'ancien à Paris ont diminué de plus de 6% ».

Comparaison face aux précédentes données

Les chiffres obtenus de la part des notaires traduisent une baisse plus prononcée que celle observée précédemment par d'autres réseaux d'agences comme MeilleursAgents.com. En effet, contrairement aux statistiques des notaires constatant une baisse de 0,4% des prix à Paris en janvier, MeilleursAgents.com avait estimé une hausse de 0,3% des prix parisiens sur la même période (lire article) avant d'estimer une baisse de 0,8% en février (lire article).

Les deux sources divergent également très légèrement sur le niveau des prix parisiens actuels. Pour MeilleursAgents.com, le prix moyen du mètre carré à Paris atteignait 7890 euros en janvier au lieu de 7930 euros estimé par les notaires. Néanmoins, les notaires s'attendent à une baisse des prix de manière à atteindre 7830 euros au mois de mai 2015 d'après les promesses de ventes actuellement négociées, ce qui collerait davantage avec la dernière estimation de MeilleursAgents.com, qui estimait le prix moyen du mètre carré à 7826 euros pour le mois de février.

À noter que MeilleursAgents.com publiera d'ici quelques jours son estimation des prix de l'immobilier observés sur l'ensemble du mois de mars, permettant de confirmer ou infirmer ces estimations.

Baisse des volumes, notamment pour les grands appartements

Autre donnée publiée par les notaires de la région parisienne : la baisse notable des volumes de ventes. À Paris intramuros, 6410 transactions ont été signées entre novembre 2014 et janvier 2015, soit une baisse de 12% en glissement annuel (par rapport à la même période de l'année précédente). Des baisses de volumes semblables s'observent dans l'Ile-de-France et la « petite couronne » selon les notaires.

Les biens les plus touchés par cette raréfaction des transactions seraient les cinq-pièces ou, de manière plus générale, les appartements d'une superficie supérieure à 150 m², notamment lorsque ceux-ci se trouvent dans des arrondissements du Nord et de l'Est parisien. « À budget égal, les acquéreurs préfèrent acheter une surface moins importante dans le 14ème ou le 15ème qu'un plus grand appartement dans le 19ème », expliquait ainsi Thierry Delesalle, notaire à Paris, cité par Les Echos dans l'édition de lundi 30 mars.

Affectés en termes de volumes de transactions, les grands appartements le sont également en termes de prix. Les « cinq-pièces » situés dans les quartiers les moins onéreux auraient ainsi perdu 13,4% de leur valeur entre le T3 2012 et le T4 2014, toujours selon la même source. À l'inverse, les petites surfaces restent relativement peu affectées par la baisse moyenne des prix.

Xavier Bargue

Le prix au mètre carré en région parisienne, arrondissement par arrondissement, ainsi que dans toute la France, peut être consulté sur le site Boursorama, ainsi que les annonces immobilières dans toute la France.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • BBirungi le mercredi 1 avr 2015 à 09:29

    Paris est une belle ville d'un point de vue architectural, historique. Mais, pour reprendre l'expression de beaucoup ci dessous, qu'est ce que c'est crade et puant ! Il n'y' a que la page facebouque de la maire qui est propre.

  • M7097610 le mardi 31 mar 2015 à 10:14

    A -50 %, je commencerai à regarder

  • M7097610 le mardi 31 mar 2015 à 10:10

    M703, tu habites où ? Comme toi, je suis natif de Palaiseau et maintenant en nord Isère... Je ne remets plus les pieds à Paris : le RER B est inchangé depuis 1979, ça pue, c'est sale, impolitesse et saleté à tous les étages ! Et encore, ce n'est pas le 93 !

  • a.nottr1 le mardi 31 mar 2015 à 10:04

    Alerte aux Sub primes, l'Europe va copier sur les US 7ans après.

  • dotcom1 le mardi 31 mar 2015 à 09:57

    Les notaires et les agents de diront jamais que les prix montent. C'est toujours le bon moment d'acheter selon eux. Pas très objectifs ces analyses!

  • M8404021 le lundi 30 mar 2015 à 21:35

    hahaha ça reste toujours 2 fois trop cher pour moi hahaha!hahaha Si la tendance se poursuit je pourrai peut être acheter dans 40 ans hahaha!J'en aurai alors 70...

  • M7034327 le lundi 30 mar 2015 à 19:12

    Ah si seulement on vendait Paris aux chinois ou si c'était annexé par Poutine.

  • M7034327 le lundi 30 mar 2015 à 19:11

    surtout cette ville est devenue pourrie, pleine de béton, d'asphalte partout. C'est une ville anti-famille, rien n'y est facilité pour ceux qui ont 3 gosses et les restaurateurs francais sont peu accueillant. Du coup, on s'est fait un libanais. J'ai grandi en région parisienne, mais l'IDF est un furoncle sur la carte de France: densité, immobilier exorbitant, infrastructures saturées, pollution, mauvaise qualité de vie. Je suis mieux là où je suis.

  • M9986554 le lundi 30 mar 2015 à 18:43

    A part pour les bobos qui roulent en velo,Paris ,par la faute de Delanoé et autre Beaupin ,est devenu un enfer pour les automobilistes et les renenus modestes.La ville est aseptisée et a perdu tout son charme.

  • jpmay le lundi 30 mar 2015 à 18:22

    cela fait plus de 4 ans que je disais que l'immobilier allé baisser de 20 à 30%....voir plus dans certaine région.je me suis fait insulté de négatif...