Dossiers JFK : nouvelles révélations sur les liens d'Oswald avec la CIA

le
0
Lee Harvey Oswald est l'assassin présumé de John Fitzgerald Kennedy. (crédit : leemage)
Lee Harvey Oswald est l'assassin présumé de John Fitzgerald Kennedy. (crédit : leemage)

C'est l'une des théories les plus populaires parmi ceux qui pensent avoir trouvé la clé de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy à Dallas, le 22 novembre 1963. Lee Harvey Oswald, meurtrier présumé du président américain, avant d'être lui-même abattu par Jack Ruby deux jours plus tard, aurait été un agent de la CIA. Le contre-espionnage américain aurait également facilité le retour d'Oswald aux États-Unis après sa défection en Union soviétique entre 1959 et 1962. Comme le raconte The Independent, les derniers documents relatifs à l'enquête et déclassifiés révèlent cependant que des recherches « méticuleuses » dans les archives de la CIA et effectuées en 1975 n'ont débouché sur aucune preuve reliant Oswald à l'agence, « d'une façon ou d'une autre ».

Cela n'empêchait pas Lee Harvey Oswald de faire l'objet d'une surveillance de la part de la CIA et du FBI, notamment à l'occasion d'un voyage au Mexique effectué deux mois avant l'assassinat. Il se serait rendu, sur place, à l'ambassade soviétique afin d'obtenir un visa. Les deux agences ont ensuite cherché à savoir si cette demande avait été faite par Oswald afin de partir s'installer en URSS ou si c'était pour lui une façon de s'assurer une possibilité de repli après avoir assassiné Kennedy.

La vérité reste insaisissable

Ces documents révélés cette semaine font également état de la visite à la CIA, en 1964, de trois...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant