Travailler gratuitement... pour payer moins d'impôts !

le
10

En Haute-Garonne, les habitants d'un petit village ont été mis à contribution pour effectuer divers travaux gratuitement. À la clef : la non-augmentation des impôts locaux.

L'initiative du conseil municipal de Peyrissas - une petite commune d'à peine 100 habitants située près de Toulouse - a de quoi faire sourire: inviter ses habitants à effectuer eux-mêmes des travaux d'ordinaire confiés à des intervenants extérieurs dans le but de ne pas augmenter les impôts locaux! La première «demi-journée citoyenne» d'une série de trois prévue par la municipalité était organisée ce dimanche, a expliqué le maire sans étiquette Guy Loubeyre à un correspondant de l'AFP qui s'est rendu sur place.

«On avait émis cette idée lors de la campagne électorale des municipales et cela avait été très bien accueilli», a-t-il précisé, en ajoutant que sa commune a «décidé de ne pas augmenter les impôts cette année. En contrepartie, pour éviter d'engager des entreprises, on a invité la population à participer, ce qui fera faire des économies à la commune, en gardant une capacité d'investissement».

Faire travailler ensemble les différentes générations

Entre 8 et 12 heures, la centaine d'habitants du village se met donc à l'ouvrage! Les tâches sont diverses: débroussailler autour de la salle des fêtes, nettoyer le cimetière et les différents locaux communaux, ainsi que balayer les rues du village. Autre avantage de l'opération: permettre «aussi aux différentes générations de travailler ensemble et de se connaître. Ce sera un moment de convivialité», ajoute Guy Loubeyre, qui a prévu d'offrir apéritif et grillades une fois le travail effectué.

Au c½ur de cette initiative, une vraie dimension politique: le gouvernement a annoncé au début du mois d'avril que dans le cadre du plan d'économies de 50 milliards d'euros pour 2015-2017, les concours financiers de l'État diminueront de 11 milliards! Une mesure non négligeable, qui, selon l'Association des maires de France (AMF), entrainera «une baisse cumulée de 28 milliards sur la période 2014-2017» pour l'ensemble des collectivités et une «amputation de 30% des dotations au bloc communal» (communes et intercommunalités).

(Avec AFP)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.neugeb le jeudi 26 juin 2014 à 13:18

    en plus c'est du travail au noir, puis qu'ils ne versent pas de cotisations !

  • sidelcr le mardi 17 juin 2014 à 11:33

    Pendant ce temps là les cantonniers sont à la maison à regarder le foot .

  • jbany le mardi 17 juin 2014 à 10:38

    Hier, j'ai nettoyé le trottoir devant chez moi. Des canettes et des emballages de pizza traînaient là. Puis-je le déduire de mes impôts?

  • M1945416 le mardi 17 juin 2014 à 10:29

    oups , un médecin qui donne des soins gratuit peut être imposé ? quel beau pays ...

  • akelacca le mardi 17 juin 2014 à 10:16

    Par contre attention, s’il s’agit de l’exercice de sa profession à titre gracieux, le salaire non perçu peut être imposé et soumis à cotisations sociale. Cela semble idiot, mais des redressements de ce type sont fréquents chez les médecins, qui offrent de leur temps à des associations.

  • akelacca le mardi 17 juin 2014 à 10:16

    L’ingéniosité fiscale française a encore frappé. Ils ont réinventé l’impôt en revenant à son origine. Car oui, l’argent n’est qu’un moyen de payer l’impôt. A l’origine, chacun donnais une part de la production de son travail, qu’il soit monétaire ou non. Ainsi, travailler pour l’état sans y être rémunéré est une forme d’impôt qui existe depuis la préhistoire.

  • M1945416 le mardi 17 juin 2014 à 10:05

    vraiment on marche sur la tête , nos politiques n'ont rien compris , la duflot détruit la construction avec ses idées , ceux qui bossent devraient encore bosser plus sans être payer, mais les assisté a vie, les intermittents sncf, fonctionnaires, politiques, avec leurs régimes spéciaux, ceux qui coûtent la peau des fesses, pas de remise à niveau de ce côté là...

  • M1945416 le mardi 17 juin 2014 à 09:50

    oui sans compter qu'on travaille déjà gratuitement, la fameuse journée de solidarité ... effectivement le rsa sous condition d'aider la commune , oui bonne idée

  • p.pasqu5 le mardi 17 juin 2014 à 08:55

    et pourquoi pas confier ces taches à ceux qui vivent des aides sociales? un petit boulot en échange de la solidarité nationale, ce serait trop demander? ou est-ce dégradant?

  • M547654 le mardi 17 juin 2014 à 00:39

    Ca devient incroyable. Maintenant il faut travailler gratuitement pour ne pas devoir être taxé plus !!! Mais c'est complètement fou. La monarchie et l'esclavage réunis !!