Sur Vente-privée.com, vous pouvez aussi faire des dons aux Restos du Coeur

le
0

Le site de déstockage a ouvert une collecte en ligne en faveur de l'association. Jusqu'au 15 février, vous pouvez acheter des produits d'hygiène et d'alimentation sur le site, qui se chargera alors de les livrer aux Restos du Coeur.

Les Restos du Coeur expérimentent la collecte 2.0. L'association a noué un partenariat avec le site de déstockage Vente-privée.com pour lancer sa toute première collecte digitale. Une page dédiée sur Vente-privée.com propose à la vente des denrées qui seront distribuées à l'association. «Le concept est simple: sélectionnez sur le site les produits alimentaires, d'hygiène et pour bébés que vous souhaitez offrir et votre commande (sans frais de port) sera livrée directement dans l'un de nos entrepôts, pour être redistribuée dans nos centres d'activités», explique-t-elle sur sa page Facebook. L'opération, qui a débuté vendredi dernier, se poursuivra jusqu'au 15 février.

Il s'agit, pour les Restos du Coeur, d'une belle rampe de lancement pour sa grande collecte nationale qui se déroulera le vendredi 11 et le samedi 12 mars 2016 dans la plupart des grandes surfaces du pays. D'autant plus que Vente-privée.com compte 20 millions de membres en France. «Cette première grande collecte digitale en est une nouvelle preuve. Grâce au soutien de Vente-privée.com, l'opportunité de faire un don est offerte à tous les consommateurs», se félicite Olivier Berthe, président des Restos du Coeur, dans un communiqué. «Plus que jamais, c'est indispensable pour aider efficacement plus d'un million de femmes, d'hommes et d'enfants à surmonter la grande précarité et à commencer à s'insérer.»

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Coeur ont distribué 128,5 millions de repas sur la saison 2014-2015 et s'appuient sur un réseau de 70.000 bénévoles. Les besoins augmentent chaque hiver, selon ses responsables, et l'association finit par manquer de denrées à distribuer. Après les attentats de novembre, les Restos du Coeur ont, en outre, subi un «trou d'air» dans leur budget. Alors que 49% de ses ressources proviennent de dons et legs, l'association cherche à diversifier ses sources d'approvisionnement. «La révolution digitale a rendu la planète plus petite, et le consommateur devient de plus en plus responsable. Demain, nous vivrons dans un monde plus conscient, plus intelligent et plus humain», commente Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de Vente-privée.com.

Partenariat gagnant-gagnant

Ce partenariat est aussi un joli coup de projecteur pour le site de ventes privées, qui comptabilise 30 millions de membres en Europe et qui vient d'inaugurer ses nouveaux locaux à Saint-Denis, en face du Stade de France, en présence du ministre de l'Économie, Emmanuel Macron. Vente-privée.com, qui vend déjà des vêtements, des bijoux, des billets de spectacles et de concerts, ou encore des vins à prix bradés, ne cesse d'étoffer son offre. Après le forfait mobile et l'assurance automobile, le site propose désormais des billets d'avions. Résultat: ses ventes ont atteint 1,7 milliard d'euros l'an dernier. Présent dans huit pays européens avec 2800 collaborateurs, Vente-privée.com a une telle force de frappe qu'il a séduit à ce jour plus de 3000 grandes marques partenaires.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant