Perp : un fonds en euros très protecteur pour l'épargnant

le
0
Le Perp dispose d'un cadre financier et réglementaire très favorable. (© Fotolia)
Le Perp dispose d'un cadre financier et réglementaire très favorable. (© Fotolia)

Lancé en 2003, le Perp (le Plan d'épargne retraite populaire) trouve depuis quelques années son public, bien aidé il faut l'avouer par la baisse en 2013 du plafond global des niches fiscales à 10.000 euros (le Perp étant hors du plafonnement).

Mais outre son attrait fiscal significatif, saviez-vous que le fonds en euros d'un Perp dispose d'un cadre financier et réglementaire également très favorable ?

En phase d'épargne, de nombreux Perp affichent et afficheront des rendements plus résistants qu'en assurance vie. C'est par exemple le cas du Perp de Suravenir sur Internet qui affiche un rendement de 2,70% en 2016 contre 2,30% pour le fonds en euros «actif général» Suravenir Rendement.

Le cantonnement : gage de transparence

Le fonds en euros d'un Perp est obligatoirement cantonné. Cela signifie notamment que les performances réalisées sur le fonds en euros du Perp reviennent systématiquement aux titulaires du Plan.

Ce point est important car ce n'est pas toujours le cas d'un contrat d'assurance vie dont le fonds en euros correspond très souvent à l'actif général de l'assureur.

La compagnie peut alors répartir librement la performance entre ses contrats et ainsi en favoriser un plutôt qu'un autre.

En définitive le rendement d'un Perp est plus naturel que celui d'un contrat d'assurance vie, parfois décrété par

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant