Le whisky, alcool préféré des Français loin devant le pastis et la vodka

le
1

INFOGRAPHIE INTERACTIVE - Près de 140 millions de litres de whisky, soit l'équivalent de 45 piscines olympiques, ont été bues en France en 2014. Les trois marques préférées des consommateurs sont Jack Daniel's, Ballantines et Clan Campbell.

Au pays du vin, le whisky est le roi des alcools forts. Scotch, Bourbon, Rye ou japonais, ce spiritueux est le plus bu en France. À raison de 2,15 litres par habitant, il représente 38,7% de la consommation totale de spiritueux dans le pays, selon les derniers chiffres de la Fédération française des spiritueux (FFS), compilés par Bonial, une société qui permet de consulter des catalogues et prospectus sur Internet. Dans une infographie interactive, que le Figaro publie en exclusivité, le spécialiste de la distribution relève que «l'équivalent de 45 piscines olympiques de whisky ont été bues en France en 2014». La France est championne du monde de la consommation de whisky, devant l'Uruguay (1,77 litre par habitant), les États-Unis (1,41 litre), l'Australie (1,3 litre), l'Espagne, 1,29 litre), les Emirats Arabes Unis (1,27 litre), le Royaume-Uni (1,25 litre) et même l'Irlande (1,24 litre)!

Au total, 136,30 millions de litres de whisky ont été consommés dans l'Hexagone en 2014. Avec une part de marché globale de près de 40%, le whisky devance de très loin le pastis et autres anisés (89,85 ML, soit 25,5% du marché), la vodka (7,8%) ou les rhums blancs (6,3%). Près de 80% (77,2%) des spiritueux écoulés en France sont achetés en grande surface. Le reste passe par le circuit traditionnel: caviste, bars et restaurants, épiceries fines... Le chiffre d'affaires des spiritueux dans la grande distribution s'est élevé à 4,46 milliards d'euros en 2014, en hausse de 1% en un an. Près de la moitié (46,9%) a été généré par les ventes de whisky (2,09 milliards d'euros ).

«Le marché des whiskies est en progression sensible, soutenu par la progression de la catégorie premium, les innovations dans le domaine des whiskies aromatisés et la croissance à deux chiffres des whiskies nord-américains», commente Michel Gayraud, directeur général de Brown Forman France, cité dans le bilan annuel de la FFS. Sa marque phare, Jack Daniel's, est la plus consommée en France, devant Ballantines et Clan Campbell. Si les whiskies canadiens et le bourbon affichent des progressions à deux chiffres, le marché national reste dominé par le whisky écossais, ou scotch, qui pèse environ 90 % des volumes de ce breuvage vendus en France.

Whiskies «made in France»

«Les marques les plus vendues sont aussi les plus abordables, à des prix entre 10 et 15 euros», souligne Matthias Berrahya-Lazarus, PDG de Bonial. «En France, le whisky s'est démocratisé grâce à des baisses de prix et à une multiplication des points de vente en proposant.» Le specialisate note toutefois que la tendance de fond sur ce marché est à la «premiumisation», c'est-à-dire à une montée en gamme. «Le marché a tendance à baisser en volume et croître en valeur.» Les Français, maintenant qu'ils ont pris goût à ce breuvage, se laissent de plus en plus tenter par des productions de meilleure qualité.

Gros buveur de whisky, l'Hexagone est aussi un pays producteur, rappelle Bonial. «La France produit près de 700.000 bouteilles de whisky par an.» Le «whisky breton» et le «whisky alsacien» ont ainsi décroché leur Indication géographie protégée (IGP) début 2015. Des distilleries artisanales ont fleuri dans d'autres régions, notamment dans le sud-ouest, entre le Tarn et l'Hérault, en Corse, en Champagne-Ardenne ou dans le Nord-Pas-de-Calais.

Parmi les nombreux français adeptes de whisky, on peut compter le célèbre acteur français Gérard Depardieu:

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mcarre1 le mardi 15 mar 2016 à 15:56

    Il n'y a pas idée de consommer du whisky à 10 ou 15€. C'est infect. Il vaut mieux en boire du bon, beaucoup moins souvent, ou pas du tout, plutôt que ces tord-boyaux.