L'UFC-Que Choisir adresse un paquet de reproches à La Poste

le
15
Une enveloppe timbrée devant un bureau de poste à Nieppe. (© P. Huguen / AFP)
Une enveloppe timbrée devant un bureau de poste à Nieppe. (© P. Huguen / AFP)

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a vivement critiqué lundi les hausses très supérieures à l'inflation des tarifs de La Poste, injustifiées selon elle alors que la qualité du service ne suit pas.

Les tarifs des prestations du service universel auront augmenté de 33% de 2005 à 2016, soit deux fois plus que l'inflation (16%), dénonce l'association, qui note en particulier que les timbres destinés aux consommateurs auront augmenté de 39,6% depuis 2008 au 1er janvier prochain, soit cinq fois plus que l'inflation et beaucoup plus que les services destinés aux entreprises.

«Avec une telle augmentation des prix, les usagers pourraient s'attendre à une amélioration de la qualité. Mais cette attente est vaine», a indiqué le président d'UFC-Que Choisir, Alain Bazot, à des journalistes.

Des enquêteurs ont en particulier envoyé des colis de 2,3 kg avec remise contre signature, indiquant souhaiter l'offre la moins chère. Dans 71% des cas, ils ont été orientés au guichet vers une offre plus chère, et 12% des paquets sont arrivés en retard (avec parfois huit jours d'attente), a relevé l'association.

Quant aux performances des lettres prioritaires – qui, avec des timbres rouges, sont censées arriver à J+1 –, elles sont selon les chiffres compilés par UFC-Que Choisir bien inférieures aux voisins

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sidelcr le mardi 24 nov 2015 à 09:21

    A part des factures & les impôts on ne reçoit plus rien , une livraison une fois par mois suffirait .

  • sidelcr le mardi 24 nov 2015 à 09:18

    Pour fourguer le calendrier en fin d'année ils n'ont pas de retard :-)

  • heimdal le lundi 23 nov 2015 à 21:24

    L'exemple type du service public à la française .Le contribuable finance un machin monopolistique qui se permet de le plumer en retour .

  • bedseb le lundi 23 nov 2015 à 18:43

    Les tarifs des envois en économique vers l'europe et le monde ont disparu, les tarif prioritaire sont 3 fois plus chère. Mondial relay est moins chère dès 1 kg en france et beaucoup moins chère pour l'europe avec une livraison à domicile. Je suis dans le e-commerce et je m'en sert tout les jours...

  • le-brisc le lundi 23 nov 2015 à 18:08

    Le problème des services publics monopolistiques, c'est qu'ils ne subissent pas le Darwinisme (tu t'adaptes ou tu disparais). Dans ces conditions, pourquoi se remettre en question s'il suffit d'augmenter le tarif? De toute façon, le marché est captif!

  • stochast le lundi 23 nov 2015 à 17:52

    En 1998, je passais mes cours à Paris. Mes parents m'avaient envoyé un courrier depuis Marseille, posté vers 17 heures, je l'ai reçu le lendemain à 7 heures du matin par la première tournée (à l'époque, il y en avait encore deux à Paris). Je me demande bien combien de temps ça prendrait aujourd'hui...

  • charleco le lundi 23 nov 2015 à 17:44

    Les prix d'affranchissements sont devenus exorbitants par rapport au prix des objets expédiés et le service rendu n'est même pas satisfaisant.

  • M7361806 le lundi 23 nov 2015 à 17:41

    Une administration centrale pléthorique des syndicats qui coulent la poste !

  • gbirothe le lundi 23 nov 2015 à 17:38

    la différence entre l'usager et le client, est que l'usage paye 3 fois, la 1ere fois par ses impots, la seconde fois pour le service, la 3eme fois par l'absence de service payé et ou il est contraint de revenir, le client, lui ne paye qu'une fois, pour le service, si il n'est pas comptent, il change et laisse faire faillite celui qui ne la pas satisfait, pire aujourd'hui il evalue le service

  • M7361806 le lundi 23 nov 2015 à 17:38

    Dans ma rue d'une quinzaine de maisons il passe : le facteur +le livreur de colis + la pub de la poste soit trois agents de la poste sans compter 2 à 3 livreurs privés