74% des Français s'attendraient à une augmentation des impôts locaux

le
32

Pour une majorité de Français, baisser les dépenses serait la meilleure solution pour éviter une hausse des imp�ts locaux.
Pour une majorité de Français, baisser les dépenses serait la meilleure solution pour éviter une hausse des imp�ts locaux.

Près des trois quarts des Français considèreraient que les impôts locaux vont augmenter en 2015, selon une enquête OpinionWay pour Axys Consultants, Le Figaro et BFM Business, publiée mardi 24 février.

La promesse d'une absence de nouvelle hausse des impôts en 2015 ne semble pas convaincre de nombreux Français.

Impôts locaux attendus en hausse

À la question « Selon vous, vos impôts locaux en 2015 vont-ils augmenter, rester stables ou diminuer ? », les réponses obtenues sont sans appel. Pour 74% des sondés, les impôts vont augmenter, tandis que seul 1% des sondés considèrent qu'ils vont diminuer. 24% considèrent que les impôts locaux vont rester stables.

À noter que les résultats obtenus sont globalement les mêmes quel que soit l'âge et la catégorie socio-professionnelle des répondants. Une différence d'opinion serait notable entre les sympathisants PS et UMP : les premiers seraient moins persuadés d'une hausse à venir des impôts locaux (60%) que les seconds (83%).

Que faudrait-il faire ?

À la question « Pour compenser la baisse des aides financières de l'Etat, les collectivités locales (Communes, Départements, Régions...) doivent-elles avant tout baisser les dépenses, augmenter les impôts ou emprunter ? », la réponse est encore une fois très nette : « baisser les dépenses » a été choisi par 83% des sondés (contre 9% pour « augmenter les impôts »). Or, pour une majorité de sondés (68%), les collectivités ne feraient pas assez d'efforts pour réduire lesdites dépenses.

Interrogé sur les solutions à mettre en ½uvre en priorité pour réduire les dépenses, l'échantillon représentatif des Français donne des réponses de nouveau plutôt unanimes. Pour 75% des sondés, l'une des priorités serait d'« évaluer l'efficacité des dépenses pour éviter le gaspillage ». Parmi les solutions en revanche massivement rejetées se trouvent « limiter les horaires d'ouverture des services publics municipaux » (une priorité pour seulement 4% des sondés) et « fermer des écoles » (pour seulement 1% des répondants).

Réactions

Marc Saily, PDG d'Axys Consultants, commentait les résultats du sondage : « Les réponses relativement tranchées qui ressortent de ce sondage sont révélatrices de la prise de conscience par les Français du problème de financement des collectivités locales. Depuis plusieurs années, l'Etat transfère aux collectivités territoriales de plus en plus de prérogatives sans que le volet financement suive, l'Etat étant confronté à la nécessite de faire des économies et d'équilibrer ses finances [...].Le deuxième enseignement est que les Français ne sont pas dupes de la difficulté de la tâche et de l'absence de marge de man½uvre et de solution miracle ».

Cette enquête EcoScope - Baromètre OpinionWay pour Axys Consultants, Le Figaro et BFM Business a été réalisée par Internet auprès d'un échantillon de 1006 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

X. Bargue

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 le vendredi 27 fév 2015 à 10:56

    Par chez moi les impots locaux n'augmenteront pas car nous n'avons pas de délinquance et de conséquence pas de matériel à remplacer tous les mois par des dégradations commises par qui ont sait... Comme quoi habiter dans un endroit résidentiel protégé est utile pour la tranquillité mais aussi pour le porte monnaie.

  • M3419313 le vendredi 27 fév 2015 à 09:23

    C'est affligeant de voir la direction prise par notre pays sous l'impulsion de nos dirigeants successifs, aussi bien au niveau local que national. Résultat, je ne consomme plus que le strict minimum en France et préfère acheter tout ce qui est possible à l'étranger (Monaco, Italie) et partir dépenser mon argent à l'étranger plutôt que dans notre beau pays (vacances, voitures, etc). Je n'en suis pas fier mais tant pis.

  • M1945416 le vendredi 27 fév 2015 à 08:57

    ben il vont me voir, j'irai râler a la mairie, ici ça sert a rien

  • titouan9 le vendredi 27 fév 2015 à 08:56

    @RBONHOF ....exact , ça viens d'être voté il y a moins d'un mois ! ....par contre je ne sais pas a partir de quelle année fiscale cela s'appliquera ..... en tout cas ce qui est sûr c'est que c'est un impôt nouveau !!!

  • g.dupuy le vendredi 27 fév 2015 à 08:29

    Les menteurs nous ont promis que les impots n augmenteraient pas!

  • Cambio17 le jeudi 26 fév 2015 à 19:48

    De toute façon, les communes, les communautés de communes et les départements ne savent pas faire d'économies !!! Ils ont même pris des crédits à taux variables indexés sur le Franc Suisse, c'est vous dire. Pour le 17, vu que nous somme département "test" et que j'ai 3 appartements je m'attend à une hausse sur le côte et une baisse dans la campagne... On verra...

  • slivo le jeudi 26 fév 2015 à 18:30

    "...74% des Français s'attendraient à une augmentation des impôts locaux...". A ce tarif là, 74 % finira par être le score du F.N. aux élections.

  • M2766070 le jeudi 26 fév 2015 à 18:24

    1 possible le foll dit sur un autre forum le contraire, en plus le chomdu baisse... tout va mieux

  • RBONHOF le jeudi 26 fév 2015 à 18:22

    titouan9, tu m’intéresses, les 5,10 % de CSG ne sont plus déductible du revenu ?

  • M7097610 le jeudi 26 fév 2015 à 18:21

    dans la commune de mes parents, La fage saint julien, le maire a fait construire une salle polyvalente de 2 M€ TTC pour satisfaire 260 habitants... Il leur a dit avoir obtenu 0.5 million du CG48 (UMP) et de la region languedoc roussillon (PS) en monnayant sa voix aux sénatoriales.... Mais il reste 1 m€ a financer. Depuis un an et demi, cette salle a été louée 2 ou 3 fois parce que les jeunes (contestataires) ont leur salle depuis 20 ou 30 ans : 2 salles pour 200 habitants ! Vive la gabegie !